BFM Business

Présidentielle américaine: sur YouTube, des vidéos annonçant de faux résultats largement relayées

La plateforme de vidéos a banni des contenus suprémacistes.

La plateforme de vidéos a banni des contenus suprémacistes. - Martin BUREAU

Plusieurs vidéos annonçant à tort la victoire de Joe Biden ont été diffusées sur la plateforme de vidéo en streaming. Signalées, elles ont fini par être supprimées.

Alors que certains bureaux de votes étaient toujours ouverts aux Etats-Unis, sur YouTube, des vidéos annonçaient déjà le prétendu gagnant à l'élection présidentielle. Une fausse information vue par des dizaines de milliers de personnes, rapporte Business Insider.

Dans la nuit du mardi 3 novembre, plusieurs utilisateurs ont diffusé en direct sur YouTube la carte des résultats, à la manière des chaînes de télévision. Ces vidéos donnaient Joe Biden gagnant, alors que le dépouillement des votes n'est pas encore terminé.

Une vidéo monétisée

L'une des chaînes était suivie par plus de 1,4 million d'abonnés, et quatre autres étaient "vérifiées" par la plateforme. Pour demander la validation de sa chaîne, il faut compter au moins 100.000 abonnés. Mais surtout, l'une des vidéos était monétisée. Elle a donc rapporté de l'argent à son auteur grâce aux publicités.

Problème, ces vidéos ont connu un retentissement important à cause de l'algorithme de YouTube. Toujours selon Business Insider, trois des quatre premiers résultats pour la requête "LIVE 2020 Presidential Election Results" étaient des vidéos diffusant de fausses informations.

YouTube supprime les vidéos

Alerté par le média américain et interpellé sur Twitter, YouTube a supprimé les vidéos en question et ajouté un message alertant ses utilisateurs que le résultat des votes n'était pas encore connu.

"Après un examen minutieux, nous retirons les diffusions en direct qui enfreignent nos règles communautaires. Nous avons établi des politiques interdisant le spam, les pratiques trompeuses et les escroqueries, et nous continuons à être vigilants en ce qui concerne les contenus liés aux élections pendant la période pré et post-électorale", a déclaré YouTube à Business Insider.

La plateforme se voulait pourtant confiante sur sa gestion des fausses informations. YouTube avait indiqué au New York Times ne pas avoir pris de dispositions particulières à l'occasion de l'élection. Tout au long de l'année, le réseau social s'appuie sur des algorithmes et sur ses modérateurs humains pour repérer les fausses informations.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech