BFM Tech

Ford imagine des drones éclaireurs pour les voitures du futur

Ford travaille déjà avec le fabricant DJI pour améliorer la communication entre drone et automobile

Ford travaille déjà avec le fabricant DJI pour améliorer la communication entre drone et automobile - Ford

Doté de capteurs, le drone compagnon permettrait d’étendre le périmètre de détection des obstacles et donc d'améliorer la sécurité et la performance de la voiture autonome.

Certes, les voitures autonomes sont déjà bardées de capteurs et d’outils cartographiques pour pouvoir appréhender leur environnement et identifier les obstacles. Mais pour Ford, ce n’est peut-être pas suffisant. Selon Detroit News, Le constructeur américain a récemment déposé un brevet qui vise à faire accompagner une voiture autonome par un drone. Une fois lancé, celui-ci resterait connecté au système de la voiture par ondes radioélectriques.

Munis d’une série de capteurs, ces appareils auraient pour mission de partir vers l’avant en éclaireur pour observer le cours de la route, analyser le trafic et identifier les éventuels obstacles. Ce qui permettrait d’étendre le périmètre de détection de la voiture autonome. Le cas échéant, le système de conduite pourrait alors décider d’augmenter la vitesse, estimant que le temps de réaction est suffisant. Ce qui faciliterait, par exemple, la conduite sur des routes de montagnes tortueuses.

Brevet Ford
Brevet Ford © DR

Mais le drone n’aurait pas qu’un rôle d’éclaireur. Il pourrait également servir de livreur. A l’instar de ceux que veulent mettre en place les professionnels de la distribution, il permettrait de déposer et récupérer un objet quelque part. Un cas d’usage possible serait, par exemple, d’envoyer le drone vers une station-service pour récupérer en urgence de l’huile, de l’essence ou une batterie. Dans ce cas, le drone pourrait même disposer d’un système de paiement intégré pour régler ses achats.

Un concours pour l’aide humanitaire

Evidemment, tout ceci n’est pour l’instant qu’une idée. Ford dépose souvent des brevets et il n’est pas certain que cette technologie de drone-éclaireur pour voitures autonomes soit développée un jour. Néanmoins, ce n’est pas la première fois que le constructeur américain s’intéresse aux drones. En janvier dernier, il a lancé un concours de développeurs à l’occasion du salon CES, en partenariat avec le fournisseur de drones DJI. L’objectif est de créer un système permettant à des équipes de sauveteurs des Nations Unies de pouvoir inspecter rapidement des zones de catastrophe naturelle. Le gagnant du concours recevra une récompense de 100.000 dollars.