BFM Business

Ce gant robotisé permet de toucher des objets virtuels

-

- - -

Cet étonnant dispositif bpatisé Dexmo est capable de créer un retour de force mécanique pour chaque doigt de la main, ce qui donne l'illusion de vraiment saisir de la matière.

Oculus Rift, HTC Vive, Gear VR, PlayStation VR… La multiplication des casques de réalité virtuelle montre que ce marché est en plein boom, mais aussi que la technologie est encore largement imparfaite, car elle se limite principalement à la vision et au son. Or, pour simuler la réalité, il faudrait tenir compte de tous nos sens et en particulier du toucher. Plusieurs projets de recherche se concentrent sur cet aspect, mais le plus impressionnant est peut-être celui de Dexta Robotics

Cette entreprise sino-américaine vient de terminer un nouveau prototype de Dexmo, un gant-exosquelette qui permet de "toucher" des objets virtuels. Avec ce dispositif, chaque doigt est entouré par une articulation robotisée capable de lui fournir un retour de force, voire même de le bloquer. Ainsi, quand l’utilisateur saisit un objet dans le monde virtuel, il aurait vraiment l’impression de le prendre en main. "Dexmo capte votre mouvement de la main et envoie les données à l'avatar dans le monde virtuel, explique Dexta Robotics sur son site web. Lorsque la main de votre avatar touche un objet virtuel, notre logiciel entre en action. Il calcule la direction et l'amplitude de la force appliquée sur les cinq doigts de chaque main. Dexmo fournit un retour de force variable, vous permettant de découvrir l'objet en temps réel."

Dans une vidéo de démonstration, on peut voir comment un utilisateur démonte une table pièce par pièce.

Selon Dexta Robotics, il y a certes beaucoup d'autres technologies permettant de capter les mouvements de la main, "mais aucune n'empêchera votre main de passer à travers l'objet virtuel, comme s'il n'était pas vraiment là". A l'inverse, Dexmo est capable de bloquer physiquement les doigts pour renforcer l'illusion de la matière. Et selon Dexta Robotics, c'est le seul produit capable de faire cela. Pour obtenir le positionnement dans l'espace de la main, l'entreprise n'hésite pas à s'appuyer sur des technologies tierces. Ce dernier prototype s'appuie ainsi sur les manettes du HTC Vive, directement attachés aux gants.

Interrogé par le site RoadtoVR.com, le PDG de Dexta Robotics, Aler Gu, donne quelques spécifications techniques. Ainsi, chaque gant ne serait guère plus lourd qu'un iPhone 6 Plus (172 g) et pourrait fonctionner pendant quatre heures d'affilée. Par ailleurs, il est désormais doté d'un kit de développement, ce qui ouvre la porte à des développements tiers. L'entreprise cherche d'ailleurs à collaborer avec des sociétés spécialisées dans la réalité virtuelle pour perfectionner son dispositif. La phase commerciale ne viendra que plus tard. A priori, l'entreprise vise aussi bien le grand public que le marché professionnel (médecine, éducation, formation, sport).