BFM Tech

Apple préparerait un concurrent à Paypal, pour le paiement direct entre particuliers

-

- - -

Le géant de Cupertino serait en train de discuter avec les principales banques américaines pour proposer un service de paiement dématérialisé de personne à personne qui utiliserait son iPhone. Il pourrait être lancé en 2016.

Alors qu’Apple Pay commence seulement à s’étendre à l’international et demeure pour l’instant surtout présent aux États-Unis, le géant américain serait en pleine négociation avec des banques américaines pour mettre au point un nouvel outil de paiement de personne à personne. Ce sont quatre banques, parmi les plus importantes aux Etats-Unis, avec lesquelles Apple discutent: JP Morgan Chase, Wells Fargo, US Bancorp et Capital One Financial Corp.

Ce service, qui pourrait être lancé dès 2016, s’inscrirait en concurrent direct de solutions comme Google Wallet, Venmo, de Paypal, Facebook ou encore Square Cash. Il serait évidemment lié à Apple Pay et aux très populaires iPhone, avance le Wall Street Journal qui a fait état de cette information.

Il permettrait de régler de petits services au quotidien, comme payer une soirée de baby-sitting sans avoir à retirer de l’argent d’un distributeur, rembourser un ami après un dîner sans avoir à se battre au restaurant pour partager l’addition, ou plus généralement partager les frais lors d’un achat groupé.

Ce genre de service, qui est généralement proposé sans commission, a un intérêt pour Apple, qui lie davantage ses utilisateurs à son écosystème et pour les banques, qui réduisent ainsi la circulation de liquidité, un véritable casse-tête. Lors d’un discours au Trinity College de Dublin, hier, mercredi 11 novembre 2015, Tim Cook déclarait qu’Apple Pay sera si omniprésent dans le futur que les "enfants ne sauront pas ce qu’est l’argent liquide". À condition qu’ils aient un iPhone, aurait pu ajouter le PDG d’Apple.

Pierre Fontaine