BFM Tech

Des hackers pro-Iran piratent un site officiel américain et affichent une photo de Donald Trump ensanglanté

Donald Trump.

Donald Trump. - Brendan Smialowski / AFP

Des hackers se présentant comme iraniens ont piraté un site officiel américain. Ils affirment que l'attaque n'illustre qu’une “petite partie” de leurs capacités.

Le bras de fer entre les Etats-Unis et l’Iran se joue aussi derrière les ordinateurs. Des hackers ont piraté samedi, au lendemain de l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani par une frappe aérienne américaine, le site de la “Federal Depository Library Program”, raconte Sky News. Plateforme sur laquelle sont mises en ligne les publications du gouvernement fédéral américain.

“Ceci est un message de la République islamique d’Iran”, indiquait une page noire, à l'ouverture du site internet. Le texte, écrit en arabe, était accompagné d’une image de Donald Trump, la bouche ensanglantée, recevant un coup de poing. 

Le site piraté de l'American Federal Depository Library Programme
Le site piraté de l'American Federal Depository Library Programme © SkyNews
"Avec son départ (Qassem Soleimani, ndlr), et grâce à la puissance de Dieu, son oeuvre et le chemin qu'il a tracé ne cesseront pas. Une vengeance terrible attend ces criminels qui ont entaché leurs mains sales de son sang et du sang des autres martyrs", disait le message.

Les cyberpirates iraniens affirment que cette attaque ne représente qu’une “petite partie” de leurs capacités. Mais rien ne permet d’affirmer que des Iraniens se cachent effectivement derrière le piratage. Les Américains n’ont pas tardé à réagir en mettant hors ligne le site internet, peu de temps après l’apparition de l’image. Il était à nouveau disponible ce lundi matin. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech