Tech&Co
Actualités

Plan de sobriété: le gouvernement veut inciter les opérateurs à mettre en veille les box Internet

Plan de sobriété: le gouvernement veut inciter les opérateurs à mettre en veille les box Internet

Plan de sobriété: le gouvernement veut inciter les opérateurs à mettre en veille les box Internet - Unsplash

L'exécutif demande aux opérateurs de mettre en place des fonctions afin que les utilisateurs puissent programmer des plages horaires de veille pour leur box.

Mettre en veille les box internet, c'est visiblement un des enjeux du gouvernement, qui présente ce jeudi son grand plan de sobriété. Ainsi, dans le dossier de presse de l'exécutif, la question des box et décodeurs fait partie des nouvelles mesures.

"Les acteurs du secteur définiront les critères d’un paramétrage des box internet et des décodeurs TV pour une mise en veille en cas de non-utilisation" explique ainsi le texte.

C'est généralement le cas pour les décodeurs TV, qui se mettent en veille automatiquement, mais pas forcément pour les box internet. Il peut être par exemple opportun de couper le Wi-Fi la nuit.

Option à la main de l'utilisateur

Contacté par Tech&Co, le cabinet du ministre délégué au Numérique Jean-Noël Barrot confirme que l'idée est bien de faire en sorte que les box internet de tous les opérateurs puissent se mettre en veille. Par exemple, en permettant aux utilisateurs de planifier une extinction de la box et du Wi-Fi sur une plage horaire déterminée. Autre possibilité, planifier une plage horaire durant laquelle la box s'éteint si elle ne détecte aucun appareil connecté en Wi-Fi.

"Il ne s’agit pas de demander aux opérateurs de couper Internet la nuit mais, [...], de généraliser la mise en veille prolongée dans les paramétrages des box. L’activation de cette option reste à la main de l’utilisateur." précise le cabinet de Jean-Noël Barrot ce 10 octobre, à Tech&Co.

Du côté, du décodeur TV, l'idée est de faire en sorte qu'il s'éteigne en même temps que la télévision (sur le modèle de l'Apple TV) et non après une certaine période d'inactivité comme c'est généralement le cas. Principal critère pour que cela puisse servir rapidement: que cela ne dépende pas du matériel mais plutôt d'une simple mise à jour des logiciels.

Une économie modeste?

La question de la box internet n'est pas nouvelle. En juillet, le porte-parole du gouvernement Olivier Véran proposait comme geste du quotidien de "débrancher le Wi-Fi" avant de partir en week-end ou en vacances.

Selon l'Ademe, une box internet consomme en moyenne 97 kWh/an, soit 2% de la consommation électrique totale d'un foyer français (autant qu'un lave-linge). C'est près de deux fois moins qu'un téléviseur.

Débrancher le Wi-Fi chaque week-end et pendant cinq semaines de vacances reviendrait ainsi à économiser en moyenne 37 kWh/an, soit 0,8% de sa consommation annuelle en électricité.

C'est en revanche plus intéressant au global: dans une note récente, l'Arcep estimait que, "utilisées quelques heures par jour en moyenne, les box internet allumées en permanence ont en Europe une consommation équivalente à la production de deux à trois réacteurs nucléaires."

Thomas Leroy Journaliste BFM Business