BFM Immo

Tour Phare : la mairie résiste (toujours) à Unibail

Le projet de Tour Phare stoppé une nouvelle fois par la mairie

Le projet de Tour Phare stoppé une nouvelle fois par la mairie - Unibail-Morphosis

Après avoir essuyé un revers en octobre dernier, le projet de Tour Phare à Courbevoie est à nouveau bloqué par la mairie. Jacques Kossowski, député-maire (UMP) explique avoir arrêté ses négociations avec Unibail, pour des raisons de sécurité, notamment, dans la liaison du quartier du Faubourg de l’Arche et de La Défense.

Considérant que « la liaison entre La Défense et le quartier du Faubourg de l’Arche n’était pas assurée dans des conditions suffisantes de confort et de sécurité pendant la durée des travaux », le maire de Courbevoie indique avoir « rompu les négociations avec Unibail », pour son projet de Tour Phare. « Je veux le maintien d’un passage de plein pied et cette condition n’est pas négociable », explique l’édile dans un communiqué.

Une hypothèse «  tout simplement pas envisageable »

Or, si ce passage est bien retenu dans les propositions d’Unibail, celui-ci n’existerait qu’à titre transitoire, pendant 30 mois, « ce qui veut dire que pendant presque deux ans, les 30 000 usagers qui passent quotidiennement de La Défense au Faubourg de l’Arche n’auraient d’autres solutions que d’emprunter des ascenseurs et des escalators. Cette hypothèse n’est tout simplement pas envisageable », affirme Jacques Kossowski.

La mairie, qui ne dit pas ouvertement définitivement non au projet, mais rappelle sa fermeté quant au rejet du projet de Tour Generali, en août dernier, assure que le feu vert pour la Tour Phare ne sera donné que lorsque ladite passerelle sera effective, et ce « pendant toute la durée des travaux ».

Léo Monégier