BFM Immo

Roms : Une église sauvage en voie de disparition à Bobigny

BFM Immo
Dans un camp de Roms à Bobigny (Seine-Saint-Denis) une église de fortune a été érigée il y a quelques semaines, mais elle est déjà en passe de disparaître, rapporte Le Parisien. Afin de pouvoir pratiquer leur religion à l’abri des regards indiscrets, les Roms de la ville ont bâti cet édifice à partir d’une cabane en bois. Une habitation précaire, donc dangereuse.

Dans ces conditions, les forces de l’ordre ont rendu visite aux résidents du camp pour une « opération de recensement » afin de les prévenir du danger auquel ils s’exposaient, et de leur dire que l’église sauvage allait être détruite. « Les policiers nous ont prévenus qu’ils voulaient la casser, car il n’y a pas de garantie de sécurité, confie au quotidien Denutzu Popescu, porte-parole du campement. Mais cette église est très belle et très solide et elle nous sert pour prier et pour l’éducation de nos vingt enfants qui sont scolarisés ».

Une certitude que ne partage pas le cabinet de la maire PC de Bobigny, Catherine Peyge. « C’est une baraque construite de bric et de broc qui ne respecte aucune règle d’urbanisme. Un arrêté de péril est d’ailleurs en cours, car, si un incendie se déclare avec 70 personnes à l’intérieur, cela peut être extrêmement dangereux. Et c’est la responsabilité de la maire qui serait alors engagée ». Que deviendra l’église dans les semaines à venir ? Dieu seul le sait…

M. L.