BFM Immo

Rénovation thermique : De nouvelles aides dès le 1er septembre

Au programme : CIDD, éco-PTZ et aides de l'Anah

Au programme : CIDD, éco-PTZ et aides de l'Anah - dr

Trois dispositifs entrent en vigueur ou sont modernisés. Le gouvernement veut réduire les gaz à effets de serre et relancer le pouvoir d'achat des ménages dans le même temps.

Au ministère de l’Ecologie et du Développement durable, on évoque « trois mesures concrètes », à même de « permettre aux Français de retrouver du pouvoir d’achat grâce à la baisse du coût du logement et à la diminution de leurs charges d’énergie dans le cadre des rénovations de logements anciens ».

Ces trois mesures, déjà annoncées au cours des derniers mois et mises en place dès ce lundi, sont les suivantes :

  • le crédit d’impôt développement durable, qui est simplifié et renforcé à hauteur de 30 % du coût des travaux, jusqu’à 16 000 euros de travaux pour un couple, et dès la première opération.

Ce crédit d’impôt est étendu aux compteurs individuels de chauffage et d’eau chaude, pour permettre à chacun de mieux maîtriser ses consommations, ainsi qu’aux points de recharge de véhicules électriques, pour accompagner leur développement.

  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), qui est relancé, et vise à garantir la qualité des travaux grâce au transfert de responsabilité vers les entreprises « reconnues garantes de l’environnement » (RGE). Le gouvernement vise un total de 100 000 prêts éco-PTZ signés par an.
  • les moyens d’engagement financier de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) pour le programme « Habiter Mieux », qui sont augmentés pour atteindre l’objectif de 50 000 rénovations énergétiques cette année pour les ménages modestes.

Une démarche très importante incitant les habitants à baisser la consommation énergétique et à utiliser la technologie LED.

François Alexandre