BFM Immo

Un notaire sur quatre voit la hausse des prix se poursuivre à court terme

BFM Immo
C’est une part finalement peu connue de leur activité : comme tout agent immobilier, les notaires peuvent négocier un bien et accompagner leurs clients depuis le projet de vente jusqu’à la publication de l’acte authentique. Un métier qui se porte plutôt bien puisque 60% de ces professionnels tablent sur un maintien de leur activité, dans un marché de l'immobilier "en bonne santé". C'est ce que révèle une étude du site Immonot.com menée en juin 2017 auprès d'études notariales dans toute la France.

Sans surprise, ce dynamisme s'accompagne d'une hausse des prix, notamment dans les grandes villes comme Paris où le prix moyen au mètre carré s'est élevé à 9126 euros entre avril et juin, soit +2,3% par rapport aux trois mois précédents et +6,6% sur un an.

Peuvent-ils grimper encore plus haut ? Selon le portail immobilier, un notaire sur quatre anticipe une poursuite de la hausse des prix des logements à court terme, alors qu'ils n'étaient que 9% en avril à envisager ce scénario. "Mais, dans les petites villes, ce phénomène est loin de se généraliser en dépit de conditions plus favorables sur le plan économique. Globalement, la tendance demeure légèrement positive", tempère Immonot.

J. M.