BFM Immo

Un délai de 5 ans avant de pouvoir acheter en Corse ?

Faut-il interdire aux non-Corses d'acheter une propriété sur l'île? Vue d'Ajaccio

Faut-il interdire aux non-Corses d'acheter une propriété sur l'île? Vue d'Ajaccio - Wikimédia Commons / Jean-Pol Grandmont

Le président du conseil exécutif de Corse présente, dans les colonnes de Corse Matin, une mesure qui pourrait créer une belle polémique : privilégier l’accès à la propriété aux insulaires.

La propriété en Corse fait de nouveau débat. Paul Giacobbi, président du conseil exécutif de Corse veut encadrer juridiquement la vente du foncier à des non-résidents de l'Ile de Beauté, rapporte Corse Matin. Une idée qui fait son chemin depuis quelques années : Jean-Guy Talamoni, militant du parti indépendantiste Corsica Libera, souhaitait déjà en 2010 voir instaurer une « citoyenneté corse », au bout de dix ans de résidence à titre principal en Corse.

La raison ? Selon Paul Giacobbi, les habitants de l’Ile de Beauté ne peuvent plus se loger dignement à cause de la spéculation foncière, qui fait exploser les prix. « Si on peut acheter un terrain en Corse aussi aisément qu’une tablette de chocolat sur le rayon d’un supermarché, on court à la catastrophe », insiste-t-il. Sa solution serait donc de « limiter l’accès à la propriété foncière pour les non-résidents ».

En pratique, ce ténor de la classe politique corse s’interroge sur la possibilité d'instaurer un délai de cinq ans de résidence « ou se fonder sur l’attachement familial à la Corse afin de ne pas pénaliser les Corses de l’extérieur », précise t-il à Corse Matin.

Une proposition anticonstitutionnelle ?

Le principe fait évidemment bondir certains. De l’avis de l’association Corse France, cela irait à l’encontre du principe d’égalité des citoyens devant la loi. Le projet est « anticonstitutionnel, contraire au droit de propriété », explique dans les colonnes du Figaro la présidente du collectif, Marie-Dominique Roustant-Lanfranchi. Pour cette représentante associative, il n’y a aucune spécificité à la Corse : « Les prix des terrains augmentent partout ! » insiste-t-elle.

L’assemblée de Corse organisera très prochainement une session spéciale sur le sujet, selon Corse Matin. Affaire à suivre…

Sahra Laurent