BFM Immo

Où trouve-t-on les rues les plus chères de Paris ?

Les rues les plus chères de Paris dans seulement huit arrondissements

Les rues les plus chères de Paris dans seulement huit arrondissements - Wikimédia

Les Champs-Elysées, la rue de Varenne ou encore l’avenue de l’Opéra ont certes des prix au m² qui crèvent le plafond. Mais elles sont loin d’être les seules : Un classement réalisé pour Challenges recense les cent rues les plus chères de la capitale.

Vous pensiez que la rue de la Paix était la plus chère de Paris ? Détrompez-vous, le titre revient à l’Avenue Montaigne. On y compte un prix médian de 18 349 euros du m², selon le palmarès réalisé par MeilleursAgents.com pour la revue économique, qui recense les cent rues où l’on trouve les immeubles les plus « inabordables » de Paris. Celui-ci s’est fondé sur « l’ensemble des transactions immobilières des derniers mois », soit plus de deux millions d’accords recensés par les Notaires de France. Chaque immeuble dans chacune des rues de la capitale a été pris en compte pour déterminer ensuite une médiane, méthode jugée « plus pertinente que la traditionnelle moyenne », explique Challenges.

Un constat s’impose : les artères les plus chères sont concentrées dans seulement huit arrondissements (le 1er, le 4e, le 5e, le 6e, le 7e, le 8e, le 16e et le 17e). On peut également noter que les rues de certains secteurs, où le mètre carré est pourtant réputé avoir des prix exorbitants, n’ont pas leur place dans le classement. C’est notamment la cas du 3e arrondissement où le prix moyen au m² est évalué à 10 200 euros par les Notaires, tandis que dans le 17e, le mètre est débattu à 8 090 euros. A noter que le 15e, où le mètre se négocie au prix relativement élevé de 8 670 euros, brille aussi par son absence.

Les rues les plus chères dans le 7ème

C'est le 7e arrondissement qui remporte la palme avec pas moins de trente-deux rues, dont la moins chère (l’avenue de Lowendal) est au-dessus du prix médian de 11 000 euros du m². La plus chère étant le Quai d’Orsay à 16 248 euros. Le 6e arrondissement mérite lui aussi son statut d’arrondissement le plus onéreux de Paris, comptant à son actif vingt-trois des rues les plus chères de la Ville Lumières. Il n’intègre pourtant la liste qu’à partir de la 7e place, avec la rue Jacob, dont le prix médian est de 14 446 euros du m². Le 8e arrondissement, qui n’est pas en reste, arrive en 3e place des zones les mieux dotées avec quatorze rues. « Ces écarts reflètent les écarts de prix à l’intérieur d’une même rue ; entre un immeuble en état moyen et un bâtiment historique, parfaitement restauré et bénéficiant d’un jardin privé. C’est bien la preuve qu’il n’existe pas un prix moyen par ville, ou même par arrondissement, mais par rue, et, à l’intérieur d’un immeuble », souligne Sébastien de Lafond, président et fondateur de MeilleursAgents.com, cité par Challenges.

La liste des 10 rues les plus chères de Paris

  • 1- Avenue Montaigne (75008) / Prix médian : 18 349 € /m² (de 9 544 à 27 194 €)
  • 2- Quai d'Orsay (75007) / Prix médian : 16 248 € /m² (de 9 675 à 25 459 €)
  • 3- Avenue Charles Floquet (75007) / Prix médian : 16 105 € /m² (de 10 610 à 21 739 €)
  • 4- Rue François Ier (75008) / Prix médian : 14 771 € /m² (de 12 429 à 16 983 €)
  • 5- Rue de Montpensier (75001) / Prix médian : 14 769 € /m² (de 9 198 à 26 206 €)
  • 6- Avenue George V (75008) / Prix médian : 14 446 € /m² (de 8 549 à 17 767 €)
  • 7- Rue Jacob (75006) / Prix médian : 14 433 € /m² (de 9 790 à 20 536 €)
  • 8- Rue Bonaparte (75006) / Prix médian : 14 337 € /m² (de 9 806 à 28 356 €)
  • 9- Rue des Saints-Pères (75006) / Prix médian : 14 263 € /m² (de 10 668 à 18 014 €)
  • 10- Rue de Beaune (75007) / Prix médian : 14 091 € /m² (de 11 491 à 19 775 €)

Retrouvez les prix de l'immobilier au m², arrondissement par arrondissement

Badr Lebnioury