BFM Immo

(Légère) baisse des prix de l'immobilier à Paris

Le prix au m² devrait se maintenir en deçà des 8 300 €

Le prix au m² devrait se maintenir en deçà des 8 300 € - dr

La dernière note de conjoncture des notaires franciliens montre qu’« après une phase assez longue de résistance », les prix des logements parisiens sont désormais orientés en légère baisse.

Paris flanche-t-il ? En moyenne, les appartements vendus entre le 1er septembre et 30 novembre 2012 dans la capitale se sont négociés à 8 300 €/m², contre 8 460 €/m² au cours des trois mois précédents. Soit une différence de 160 €, ou 1,8 %. Pour la première fois depuis le mois de janvier 2010, la variation est également négative en comparaison annuelle, à hauteur de 0,9 %.

La tendance devrait se poursuivre dans les prochains mois. Sur la base des avant-contrats de vente, les notaires estiment que les prix « passeront progressivement en dessous de la barre de 8 300 €/m² au printemps » 2013.

Cette baisse fait écho à un repli toujours net des volumes de transactions : 30 000 logements anciens ont changé de mains à Paris à la période considérée, en baisse de 11 % en comparaison annuelle et 22 % sur deux ans. Les notaires notent un léger tassement du rythme de baisse par rapport au printemps dernier, mais rappellent que « la comparaison se fait par rapport à une dernière partie d’année 2011 où l’activité marquait déjà sensiblement le pas ».

Evolution des volumes et prix des logements en Île-de-France à fin novembre 2012*

Tous types de logements (ventes / prix)

  • Paris : 6 400 ventes (-13 %) / prix en baisse de 0,9 % en comparaison annuelle
  • Hauts-de-Seine : 4 700 ventes (-6 %) / prix en baisse de 0,4 %
  • Seine-Saint-Denis : 2 900 ventes (-16 %) / prix en baisse de 1,4%
  • Val-de-Marne : 3 500 ventes (-9 %) / prix en baisse de 0,6 %
  • Seine-et-Marne : 3 500 ventes (-11 %) / prix stables
  • Yvelines : 3 300 ventes (-11 %) / prix en baisse de 0,8 %
  • Essonne : 3 000 ventes (-7 %) / prix en baisse de 0,8 %
  • Val-d’Oise : 2 700 ventes (-16 %) / prix en baisse de 0,1 %

Appartements anciens

  • Paris : 6 300 ventes (-13 %) / 8 300 €/m² (-0,9% en comparaison annuelle)
  • Hauts-de-Seine : 4 100 ventes (-6 %) / 5 390 €/m² (stable)
  • Seine-Saint-Denis : 1 900 ventes (-16 %) / 3 290 €/m² (-0,4 %)
  • Val-de-Marne : 2 600 ventes (-9 %) / 4 300 €/m² (+0,1 %)
  • Seine-et-Marne : 1 200 ventes (-15 %) / 2 760 €/m² (+0,4 %)
  • Yvelines : 1 700 ventes (-13 %) / 3 920 €/m² (stable)
  • Essonne : 1 400 ventes (-9 %) / 2 780 €/m² (stable)
  • Val-d’Oise : 1 300 ventes (-15 %) / 2 840 €/m² (stable)

Maisons anciennes

  • Paris : ns / ns
  • Hauts-de-Seine : 600 ventes (-2 %) / 581 300 € (-2 % en comparaison annuelle)
  • Seine-Saint-Denis : 1 000 ventes (-17 %) / 276 000 € (-2,7 %)
  • Val-de-Marne : 9000 ventes (-6 %) / 357 200 € (-1,9 %)
  • Seine-et-Marne : 2 300 ventes (-9 %) / 242 700 € (-0,1 %)
  • Yvelines : 1 600 ventes (-8 %) / 373 900 € (-1,5 %)
  • Essonne : 1 500 ventes (-6 %) / 290 800 € (-1,3 %)
  • Val-d’Oise : 1 400 ventes (-16 %) / 280 000 € (-0,2 %)

*à fin novembre, soit sur la période septembre-novembre

François Alexandre