BFM Immo

Le TGV fait flamber l'immobilier à Marseille

Le TGV contribuerait à la flambée des prix à Marseille

Le TGV contribuerait à la flambée des prix à Marseille - dr

Entre 1999 et 2007, le prix du mètre carré dans la cité phocéenne a augmenté de 143 %. Cette flambée des prix n'est certainement pas étrangère à la liaison de la ville au TGV. Une nouvelle clientèle d'acquéreurs venue de la capitale, s'est installée à Marseille pour investir ou préparer leur retraite.

L’effet TGV est visible à Marseille. Il aura fallu près de vingt ans pour que le train à grande vitesse fasse escale à la cité phocéenne, en 2001. Maintenant à trois heures de Paris (alors que Brest est à plus de quatre heures de la capitale), l'agglomération de Marseille a subi une mutation au sein de son secteur d’activité en passant « de l’industrie vers les services », indique Le Parisien.

+ 143 % en 8 ans

La répercussion sur les prix de l'immobilier marseillais s'est fait sentir : « une augmentation de 143 % entre 1999 et 2007 » s’est produite. En moyenne le prix au mètre carré se négocie à 2 378 euros, d’après les estimations des notaires. Pour Jean-Pierre Rouas, président de la Fnaim des Bouches-du-Rhône, « il y a eu un effet de rattrapage, Marseille partait de très loin » relativise-t-il dans un entretien au quotidien. Il ajoute que « dans toutes nos agences, on a eu des clients parisiens qui achetaient ici pour investir ou préparer leur retraite ». Principale conséquence de l’arrivée de cette nouvelle clientèle : « les actifs locaux ont (...) eu plus de mal à se loger et sont allés s’installer dans des quartiers moins prisés », conclut le professionnel.

4 millions de touristes

D’autre part, cette avancée technologique a contribué à renforcer l'attrait touristique de Marseille. Maxime Tissot, directeur de l’office du tourisme explique que « nous sommes passés de 2,7 millions de visiteurs, en 1996, à 4 millions l’an dernier » dans un entretien au Parisien.

Marie-Pierre Haddad