BFM Immo

Paris : Le projet de micro-antennes de téléphonie mobile piétine

Des micro-antennes de téléphonie mobile seront implantées dans la capitale

Des micro-antennes de téléphonie mobile seront implantées dans la capitale - dr

Depuis un an, le projet d'implantation de micro-antennes de téléphonie mobile, lancé par le maire de Paris, stagne. L'objectif est de réussir à diminuer la puissance des antennes-relais. Afin de mesurer l'impact de ses micro-antennes, l'Etat a lancé une étude dans 17 villes en France.

L’année dernière, le maire de Paris Bertrand Delanoë avait annoncé le lancement d’un réseau de micro antennes-relais de téléphonie mobile au sein de la capitale. Elles ont pour but de réduire la puissance des antennes-relais, dont l’impact sur l'homme est controversé.

Cependant, « un an après, rien n’a réellement avancé », indique Le Parisien. Le projet est encore au stade de l’étude, comme le précise Jean-Louis Missika, adjoint au maire, dans un entretien au quotidien : « Nous attendons un rapport intermédiaire le mois prochain ». De son côté, l’Etat a mis en place sa propre étude dans 17 villes de France (dont le 14ème arrondissement de Paris), afin de tester la puissance de ces micro-antennes-relais sur le réseau.

Des opérateurs de téléphonie peu convaincus

Les opérateurs ne semblent pas conquis par ce projet. Un représentant de l’Afom, qui regroupe les opérateurs de téléphonie mobile, explique dans un entretien au quotidien qu’ « on ne connaît aucun réseau de micro-antennes qui fonctionne. De plus, pour remplacer les antennes classiques, il faudra installer des dizaines de micro-antennes et le mettre plus près des utilisateurs, qui seront plus exposés du coup ! ».

Denis Baupin, adjoint au maire de Paris et promoteur des micro-antennes, précise que l’implantation de ces antennes ne sera pas généralisée mais qu’elles seront combinées « avec les antennes normales pour baisser la puissance ».

Marie-Pierre Haddad