BFM Immo

Un promoteur plaide pour l'encadrement des loyers dans le neuf

BFM Immo
Le blocage des loyers à la relocation dans l’ancien, annoncé par Cécile Duflot, pourrait aussi être mis en place dans le neuf. C’est du moins ce que propose le promoteur immobilier Spirit, qui estime que ce système de régulation serait « plus efficace » s’il s’appliquait aussi au neuf.

Pour ce faire, deux solutions peuvent être actionnées selon Spirit : d’une part, la mise en place de conventions entre collectivités locales et investisseurs institutionnels. En se fondant sur le « loyer moyen du quartier », la collectivité fixerait un plafond de loyer qui devrait être pratiqué dans la résidence. « Le calcul de ce dernier pourrait s’effectuer en faisant la moyenne des loyers pratiquée dans les immeubles alentours, datant de moins de dix ans », précise Spirit.

D’autre part, le promoteur propose de développer la « mixité des résidences » dans certains programmes, qui pourraient être à 50 % en accession à la propriété privée pour les particuliers et à 50 % en accession sociale. Cette dernière piste aboutissant à développer le mixage accession/social en ville, et raccourcir les délais de réalisation des logements sociaux, « car les promoteurs privés ne sont pas assujettis aux mêmes contraintes de délai que les prescripteurs sociaux », conclut Spirit.

A. F.