BFM Immo

Cécile Duflot veut accélérer la résidentialisation des bureaux vacants

La ministre du Logement entend agir "très vite"

La ministre du Logement entend agir "très vite" - dr

La ministre du Logement entend lever les dispositions qui entravent la transformation de bureaux vides en logements.

Cécile Duflot doit présenter jeudi une série de mesures destinées à relancer la construction de logements. Interviewée dimanche sur BFM TV, la ministre du Logement a indiqué que ces mesures viseraient notamment à faciliter la transformation des locaux de bureaux vides en bâtiments d’habitation.

« Il y a des dispositions juridiques qui empêchent de pouvoir délivrer des permis de construire. Donc nous allons lever très vite, grâce aux ordonnances ces dispositions qui empêchent de construire », a-t-elle indiqué. Les services du ministère évaluent à « environ 3,5 millions » de mètres carrés et « sans doute 5 millions de m² » sur le territoire français la superficie de bureaux actuellement vacants. « Une grande partie [de ces locaux] ne pourront pas être remis en location. En revanche, une grande partie d’entre eux peuvent être transformés en logements », a poursuivi la ministre, qui n’a cependant pas évalué le nombre de logements susceptibles d’être construits par ce biais.

Fin 2012, les économistes d’Immogroup Consulting estimaient dans une étude que la « résidentialisation » des locaux tertiaires inoccupés pourrait permettre la construction d’« au moins 60 000 à 65 000 équivalents logements » en Île-de-France dans les quatre prochaines années.

Emmanuel Salbayre