BFM Immo

Marseille : Le "parking de la peur", à la Porte d'Aix...

BFM Immo
C’est un « jeu » qui peut rapporter gros.

Au parking de la Porte d’Aix, situé dans le 2ème arrondissement de Marseille, des jeunes se relayent pour faire payer les automobilistes venus se garer sur « leur » parking, rapporte La Provence. Seul problème : le parc de stationnement appartient au groupe Vinci, qui a depuis abandonné l’idée de l’agrandir. « Il y a eu des dégradations, des intimidations visant le personnel. On a bien dû déposer une vingtaine de plaintes. Mais personne n'a bougé. On est parti. Ce n'est pas à nous de faire la sécurité », explique l’entreprise de BTP.

A l’entrée du parking, le tarif est inscrit grossièrement, au niveau de la grille, sur la borne, au marqueur blanc « 5€ ». C’est la somme qui tombera dans la poche des jeunes du quartier, qui ont vu dans ce chantier abandonné une mine d’or. Le parking est constitué d’une cinquantaine de places, à cinq euros, les recettes s’envolent vite.

Les élus sont inquiets et désabusés. « La situation ne fait que s'aggraver. Il y a désormais des individus dangereux à la Porte d'Aix. Je suis très inquiète. C'est du jamais vu et on laisse pourrir la situation. J'ai honte quand je vois qu'on est dans la deuxième ville de France, confie Lisette Narducci, maire PS de l’arrondissement au quotidien régional. La situation était redevenue sereine pourtant quand la police municipale était là mais on a supprimé le dispositif alors que la Porte d'Aix doit être traitée prioritairement. Si la Ville et la préfecture ne font rien, ça ne s'arrangera pas. Mais le préfet dit qu'il ne peut pas mettre des hommes partout. On est devant une gestion irresponsable. Et les habitants sont apeurés ». Face cet aveu d’impuissance, le business peut dès lors continuer.

M. L.