BFM Immo

Les historiens ne veulent pas "brader" l'hôtel de la Marine

L'hôtel de la Marine est situé place de la Concorde, à Paris

L'hôtel de la Marine est situé place de la Concorde, à Paris - dr

Six historiens lancent un appel au chef de l'Etat afin de dénoncer la mise en location de l'hôtel parisien de la Marine, sur une durée de 60 ans minimum. Selon eux, ce monument appartenant au patrimoine historique du pays, risque d'être « bradé ».

Suite à l’appel à projet lancé par l’Etat, pour confier l’organisation et la gestion de l’hôtel de la Marine à un opérateur privé, un collectif de six historiens composé de Régis Debray, Pierre Nora, Alain Decaux, Jean-Noël Jeanneney, Jacques Le Goff, Mona Ozouf et Michel Winock, montent au créneau. Le journal Le Monde publie l'appel lancé au chef de l’Etat afin de dénoncer la mise en location sur une longue durée allant de 60 à 80 ans.

Ce monument « chargé d’histoire », situé sur la place de la Concorde, a été construit sous le règne de Louis XV. Utilisé comme garde-meuble de la Couronne, cet édifice a gardé en état son décor néo-classique et son mobilier datant du 18 et 19ème siècle. Il est actuellement occupé par l’Etat-major de la Marine Nationale.

« la France ne perd pas sa mémoire, elle la vend »

Le collectif considère que ce lieu fait partie intégrante de l’histoire de France. Ils estiment que « quiconque éprouve encore un minimum de respect pour le passé national, pour les pierres chargées de symboles et d'une histoire qui touche tous les Français, ne peut qu'être révulsé à l'idée que l'Hôtel de la Marine soit alloué le 17 janvier -demain !- sans protestation aucune ». D'après les six historiens, « la France ne perd pas sa mémoire, elle la vend ».

Marie-Pierre Haddad