BFM Immo

Les "44 hectares", un quartier sauvage à la pointe du Ferret

Le quartier des "44 hectares" au Cap-Ferret

Le quartier des "44 hectares" au Cap-Ferret - dr

Le quartier des « 44 hectares » est enclavé entre le bassin d’Arcachon et l’océan, à la pointe de la presqu’île de Lège-Cap-Ferret. Un havre de paix préservé par des lois environnementales, qui attire tant par son côté sauvage que par son côté « strass ».

La pointe du Cap-Ferret est un véritable joyau naturel. Le quartier des « 44 hectares », très en vogue, en est le parfait exemple. Ce petit coin de verdure est un lieu fortement prisé par les célébrités et les personnes fortunées. Pour s’offrir ou louer une maison dans les « 44 hectares », les prix sont vertigineux : une luxueuse villa avec piscine coûte environ deux millions d’euros tandis que pour la louer, il faudra débourser pas moins de 2 500 euros la semaine en août.

Pour autant, certains vous diront que ça en vaut la peine. Comme Benoît Bartherotte, un richissime propriétaire et amoureux du Cap, qui n’hésite pas à dépenser des millions d’euros pour préserver le quartier. En effet, les « 44hectares » sont un véritable régal pour les yeux. Ces maisons « tout en bois », avec leurs grandes baies vitrées, donnent des vues magnifiques sur le bassin. Et pour vous donner une idée concrète de ces demeures, regardez « Les Petits mouchoirs » de Guillaume Canet. La villa du personnage jouée par François Cluzet vous laissera bouché bée.

Darius Kachani