BFM Immo

Le groupe de mandataires immobiliers IAD est officiellement une licorne qui pèse 1,2 milliard d'euros

IAD a levé 300 millions d'euros en février.

IAD a levé 300 millions d'euros en février. - Pixabay

Le groupe immobilier avait annoncé une levée de fonds de 300 millions d'euros en février, mais refusait de dévoiler sa valorisation. C'est chose faite. A 1,2 milliard d'euros, la société rentre dans le club fermé des licornes.

Le secret de polichinelle a enfin été dévoilé. En février dernier, le réseau immobilier IAD annonçait avoir levé 300 millions d'euros auprès d'un fonds d'investissement américain. Insight Partners a déjà investi dans plusieurs pépites comme BlaBlaCar, Twitter ou Vinted. A l'époque, IAD refusait de dévoiler sa valorisation.

Sur BFM Business en février, son directeur général groupe, Clément Delpirou, se contentait de répondre: "On arrive dans une taille de cour de récréation qui est la cour des grands". Il laissait donc sous-entendre que la valorisation d'IAD atteignait le milliard d'euros, faisant ainsi entrer la proptech dans le club des licornes, ces société valorisées plus d'un milliard et non cotées en Bourse. Selon les informations des Echos, c'est dorénavant une certitude, IAD atteint une valorisation approchant 1,2 milliard d'euros. IAD devient ainsi la 18ème licorne française.

15.000 agents

IAD est un réseau immobilier exclusivement constitué d'agents commerciaux indépendants (ou mandataires) qui vient concurrencer les réseaux immobiliers historiques comme Orpi ou Century 21. Les 15.000 agents, en majorité non issus du secteur immobilier, qui composent le réseau européen ont été formés pendant 6 à 8 mois. Ils sont 13.000 en France, pays qui reste "la priorité" d'IAD, tandis que les mille autres sont répartis dans cinq pays, dont le Portugal, l'Italie, l'Allemagne.

Lors de son dernier exercice clôturé fin juin, IAD affiche un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros. Cela représente une hausse de 43% par rapport à l'année précédente. Un chiffre supérieur aux attentes puisque le groupe tablait sur un chiffre d'affaires de 370 millions d'euros.

Des réseaux de mandataires en pleine expansion

Selon une étude de Xerfi publiée en mars dernier, les mandataires immobiliers gagnent rapidement des parts de marché sur les agences traditionnelles. Ils ont ainsi réalisé 14% des ventes dans l'ancien en 2020 (soit autour de 140.000 transactions), contre 10% en 2016. Et les mandataires devraient peser 18 à 19% des ventes dans l'ancien en 2022.

Les trois leaders du secteur, IAD, New Immo Group via Safti et MegAgence, et enfin Digit RE Group via CapiFrance et Optimhome, regroupent la moitié des 38.000 agents commerciaux de France.

Diane Lacaze