BFM Immo

La Ville de Paris vend aux enchères un château avec une mise à prix de 90.000 euros

Le château de Nescu est à vendre

Le château de Nescu est à vendre - Agorastore

Le château de Nescus, dans l'Ariège, sera mis aux enchères le 14 septembre. Le prix de départ est de 90.000 euros.

La Ville de Paris va se séparer d'un joyau. En effet, la mairie a décidé de vendre le château de Nescus, dans l'Ariège. Une vente aux enchères aura lieu du 14 au 16 septembre prochains avec une mise de prix de 90.000 euros. "Pour participer à la vente, une visite est obligatoire", rappelle Agorastore qui organise la vente.

Le château se situe au cœur du parc naturel régional des Pyrénées Ariègeoises. "Le potentiel touristique est avéré", précise Agorastore, d'autant plus qu'un changement de destination pour en faire notamment un hôtel est possible. Le domaine est constitué d'une bastide construite sur 4 niveaux (sous-sol et R+2) présentant 1.200 m² de surface environ, composée au rez-de-chaussée des salles d’activités, de cuisines, de locaux techniques, de bureaux, et de salles à manger. Aux étages, chambres, dortoirs et blocs sanitaires. Il est également constitué d'une maison mitoyenne du gardien avec, au rez-de-chaussée, un stockage pour 102 m² et buanderie. Au 1er étage, se trouvent trois chambres, une cuisine dinatoire, une salle de bain et des WC ainsi que des combles non aménageables. Le terrain est partiellement clôturé, traversé par un cours d’eau repéré.

Un château qui a été démoli et reconstruit

Agorastore précise que des travaux de reprises seront à prévoir par l'acquéreur, notamment les huisseries, la reprise amiante (uniquement pour la bastide), la mise en conformité des systèmes d'assainissement et un réseau électrique à remettre aux normes.

Le château a été construit en 1700, démoli à la Révolution et reconstruit sous la Restauration (XIXe siècle). Incendié en 1918, il a été reconstruit une deuxième fois. "Le château se constituait d’un corps de logis carré de trois niveaux, brisé avec lucarnes, flanqué de tours carrés sur angles de la façade avec toitures en dômes, avec un pavillon sur angle de trois niveaux à toit identiques au corps de logis. Le château comportait aussi une tour ronde avec un toit en poivrière. L’ensemble était flanqué de chaque côté d’un corps de logis et de deux étages avec terrasses. Le parc du château comprenait entre autres des pièces d’eau, aujourd’hui disparues", nous raconte Agorastore.

Selon les estimations de la mairie de Paris données en février 2021 au Parisien, la ville détient près de 19.000 biens, dont 514 en dehors de Paris situés dans 27 départements différents. Il s'agit notamment de bâtiments hérités de la politique de l'aide sociale à l'enfance passée, avec des foyers et des colonies de vacances. Le château de Nescus servait justement auparavant aux colonies de vacances des petits Parisiens. Les fonds récupérés chaque année par les ventes (180 millions d'euros) ne servent pas à rembourser une partie de la dette selon la ville, mais à réinvestir, notamment dans le logement social.

-
- © -
-
- © -
-
- © -
Diane Lacaze