BFM Immo

L'assurance impactée par la baisse de l'assurance-vie

L'assurance-vie en berne fait plonger le secteur des assurances

L'assurance-vie en berne fait plonger le secteur des assurances - dr

Avec une baisse de collecte de 11 % à la fin septembre depuis le début de l’année, l’assurance-vie plombe le secteur des assurances. Celui-ci enregistre sur cette période un repli de 7 %. A contrario, les assurances de biens et de responsabilité sont en hausse de 4 %.

« Le repli de l’assurance-vie fait fléchir l’ensemble de l’assurance française », publie sobrement l’Association française de l’assurance (AFA), qui note un recul global du secteur de 7 % sur neuf mois en septembre. La baisse de collecte de l’assurance-vie, que l’on hésite désormais à qualifier de « placement préféré des Français », est de 11 %. Soit la plus grosse contraction de l’ensemble des assurances. En cause, la hausse des prestations versées aux épargnants, qui « s’est sensiblement accélérée en septembre (+19 % sur 9 mois) », selon l’association. Et c'est ce qui a entraîné une collecte nette négative sur ce mois, « la première depuis décembre 2008 ».

Malgré tout, la collecte nette cumulée sur 9 mois atteint les 19,2 milliards d’euros, « et demeure supérieure à celle des livrets A et LDD (16,4 milliards d’euros) », annonce l’AFA.

L'assurance de biens en hausse

Autre tendance notable, excepté l’assurance construction, les assurances de biens et de responsabilité restent orientées à la hausse : avec +4 % sur neuf mois en septembre alors qu’elles n’étaient que de +2,3 % en septembre 2010. Ainsi, l’assurance multirisques habitation (MRH) enregistre une croissance de 6 %, conclut l'AFA.

Léo Monégier