BFM Immo

Une propriétaire refusait des locataires vaccinés, Airbnb suspend son annonce

Une hôte Airbnb refusait les personnes vaccinées

Une hôte Airbnb refusait les personnes vaccinées - AFP

Dans l'État de Victoria, en Australie, un couple souhaitait louer un logement sur Airbnb. Mais la propriétaire les a refusés sous prétexte qu'ils étaient vaccinés contre le Covid.

Un couple d'Australiens a été victime de la méfiance que suscite le vaccin contre le covid. The Guardian raconte que le couple cherchait une location de vacances dans l'État de Victoria en Australie. Sur Airbnb, ils contactent l'hôte d'une maison qui leur plait. Mais surprise, celle-ci refuse leur louer sa demeure. La raison invoquée? Elle n'accepte pas les personnes vaccinées.

L'hôte explique en effet au couple qu'elle les refusait en raison des effets secondaires du vaccin. "Il (le vaccin) se transmet également aux personnes non vaccinées et les rend malades. Je crains que ce ne soit trop expérimental à ce stade et que je doive protéger mes autres invités. Je suis vraiment désolé pour cet inconvénient".

L'annonce a été suspendue

Le couple prévient alors Airbnb. Dans un premier temps, la plateforme leur répond que rien n'empêche les propriétaires de refuser les personnes vaccinées. Mais finalement, Airbnb change d'avis. "Après avoir terminé notre enquête sur cette affaire, nous avons suspendu l'inscription en question", a déclaré le responsable des relations publiques d'Airbnb pour l'Australie, Derek Nolan.

Derek Nolan ajoute : "Il est important que tout le monde suive de près les directives sanitaires officielles des autorités locales alors que nous continuons tous à faire notre part pour lutter contre le Covid-19".

Diane Lacaze