BFM Immo

Les tarifs hôteliers revus à la baisse en mai

Les tarifs hôteliers sont revus à la baisse en mai

Les tarifs hôteliers sont revus à la baisse en mai - dr

Selon Trivago, les tarifs hôteliers sur Internet diminuent par rapport à l’année dernière. Partir dans le sud revient moins cher que d'aller à Londres ou Genève, précise le comparateur de prix.

Les voyageurs pourront faire des économies en séjournant dans le sud de l’Europe. C’est le cas notamment de Barcelone, où le prix de la nuitée chute de 15 % par rapport à mai 2010. Les tarifs hôteliers y restent néanmoins élevés : 155 euros. Pour profiter du soleil tout en payant moins cher, les vacanciers devront plutôt se tourner vers Madrid, Montpellier ou Carcassonne où les tarifs ont baissé.

Prix en hausse à Paris, Genève et Londres

En revanche, les voyageurs souhaitant se rendre dans les capitales française, anglaise, allemande et suisse devront mettre la main à la poche. A Paris et Londres, les tarifs augmentent de 12 %, pour atteindre 179 et 191 euros. A Berlin, les nuitées affichent une hausse de 3 % pour atteindre 110 euros. En revanche, à Bruxelles et à Genève, les tarifs s’accroissent considérablement (38 % et 29 %). Se loger dans la capitale belge coûte ce mois-ci 147 euros, alors que Genève reste la ville la plus chère d’Europe avec 254 euros.

Darius Kachani