BFM Immo

A Téhéran, 60% des bâtiments ne sont pas conformes aux normes antisismiques

Des passants dans une rue de Téhéran

Des passants dans une rue de Téhéran - ATTA KENARE © 2019 AFP

Réza Karami-Mohammadi, directeur de l'Organisation de la prévention et de la gestion des risques de la municipalité, estime que "60% des constructions ne sont pas conformes aux normes antisismiques et seront sérieusement endommagées, et 20% entièrement détruites en cas de séisme de magnitude 6,5 sur l'échelle de Richter".

Six bâtiments sur dix à Téhéran ne sont pas conformes aux normes sismiques et risquent de subir de gros dégâts en cas de séisme important, rapporte Hamchahri, le quotidien de la mairie de la capitale iranienne.

"60% des constructions ne sont pas conformes aux normes antisismiques et seront sérieusement endommagées, et 20% entièrement détruites en cas de séisme de magnitude 6,5 sur l'échelle de Richter", écrit le journal en citant Réza Karami-Mohammadi, directeur de l'Organisation de la prévention et de la gestion des risques de la municipalité.

Une rénovation "dans les plus brefs délais"

Réza Karami-Mohammadi a tenu ces propos lors d'une réunion du conseil municipal au cours de laquelle il a plaidé pour une rénovation dans les zones de bâti les plus anciennes de la capitale "dans les plus brefs délais" afin de limiter les dégâts en cas de séisme.

Situé aux confins de plusieurs plaques tectoniques et traversé par plusieurs failles, l'Iran est une zone de forte activité sismique. L'agglomération de Téhéran compte plus de neuf millions d'habitants. En mai 2020, un séisme modéré, de magnitude 4,6, dont l'épicentre était situé à 55 km de la capitale, y avait fait un mort et plus de vingt blessés.

D. L. avec AFP avec AFP