BFM Immo

Il se loge pour 55 dollars par mois à Manhattan

L'immeuble de Thomas Lombardi au 5, Spring street à New York

L'immeuble de Thomas Lombardi au 5, Spring street à New York - Google Street View

C’est probablement la plus belle affaire jamais réalisée à New York ! Des retraités payent le loyer de leur appartement au prix d'1 m², dans le quartier huppé de Soho, à Manhattan. Une situation que n’arrivent pas à expliquer les autorités.

Pour le prix d’un repas, Thomas Lombardi, originaire d’Italie, vit toujours dans l’appartement où sa famille avait emménagé dans les années 1940… Le loyer du T2 qu’il occupe avec sa jeune épouse n’a pas été revalorisé une seule fois en 20 ans, nous informe le New York Post. Même la Rent Stabilization Association s’étonne de la situation. « C’est le loyer le plus bas que j'ai jamais vu ! », déclare au quotidien Frank Ricci, directeur de l’association, qui comptabilise 25 000 adhérents.

Un cas pas isolé, mais très rare

Lombardi n’est pas le seul à louer à un tel prix dans le quartier. Lorsque le nouveau propriétaire, Robert Cohen, a acheté l’immeuble de 5 étages, à quelques dizaines de mètres du pied-à-terre de Lombardi, l’année dernière, Tom Combs, 87 ans, y payait 71 dollars (54 euros) pour un appartement de 46 m². Et il ne risque pas de vider les lieux de sitôt. « J’espère finir mes jours ici, mais ça ne sera pas pour bientôt », déclare Combs au journal new-yorkais. Et d’ajouter que ses gènes lui permettront certainement de vivre longtemps, peut-être même au-delà de 92 ans, comme son père. En effet, le vieil homme est en bonne santé et n’a aucun mal à gravir les marches jusqu’à son appartement du 5e étage. En janvier, le propriétaire a tenté d’expulser Combs en raison du « maintien insalubre qu’il faisait de son appartement », selon les documents consultés à la cour par le tabloïd. Une tentative vouée à l’échec : le juge a finalement statué en faveur de Combs. Ancien poète et retraité de l’armée de l’air américaine, celui-ci vit grâce à une pension de 1 100 dollars, et arrondit ses fins de mois par un job de modèle nu pour étudiants en peinture, qui lui rapporte 18 dollars de l’heure, déclare-t-il au Post. « J’ai un visage intéressant. On me dit que je fais du bon travail […]. J’ai un sentiment de devoir envers ces étudiants ».

Une politique de contrôle des loyers dépassée

Les deux hommes vivent dans l’un des quartiers les plus convoités de l’île de Manhattan. Un quartier où de tels appartements coûtent en moyenne 2 500 dollars à la location. Etant donnée la croissance constante que connaissent les loyers de ses habitations, la ville de New York compte 1,8 % de logements à loyers contrôlés, soit 38 374 biens. Le prix moyen de ces logements est d’environ 800 dollars par mois. Les propriétaires ont le droit de revoir les prix des loyers, en fonction du marché, à raison d’une augmentation de 7,5 % par an, jusqu’à atteindre « la rente de base maximum », déterminée tous les deux ans par l’Etat. Les prix moyens des logements non réglementés dans la grande pomme est de 1 300 dollars. Mais Combs et Lombardi passent entre les mailles du filet en logeant aux tarifs les moins chers de la ville. A ces prix là, à Paris, il est uniquement possible de louer une surface de moins de 2 m² !

Retrouvez les prix de l'immobilier au m² ville par ville : cliquez ici

Badr Lebnioury