BFM Immo

En Alsace aussi, le manque de logements sociaux se fait sentir

La commune de Bollwiller, en Alsace

La commune de Bollwiller, en Alsace - Wikimedia Commons

La région rejoint celles pointées du doigt par le gouvernement lundi pour leur carence en HLM. Ce sont ainsi 11 communes alsaciennes qui s'ajoutent aux 36 villes dévoilées lundi.

Et de six. Thierry Repentin, le délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, a fait le point avec les services de l’État et les élus, hier à Strasbourg. Selon lui, la liste des 36 villes dévoilée lundi 26 octobre par Manuel Valls "ne concernait que les cinq régions les plus touchées. L’Alsace est la sixième région", rapporte le quotidien L'Alsace.fr. Derrière donc la région Paca, l'Ile-de-France, le Rhône-Alpes, le Languedoc-Roussillon et l'Aquitaine.

Quelles sont ces communes ? Six sont situées dans le Haut-Rhin : il s'agit de Blotzheim (4,58 % de logements sociaux), Bollwiller (12,78 %), Habsheim (7,4 %), Rixheim (13,08 %), Turckheim (9,78 %), et Wintzenheim (13,1 %). Et cinq se trouvent dans le Bas-Rhin : Eckbolsheim (8,77 %), La Wantzenau (1,61 %), Reichstett (9,68 %), Schweighouse-sur-Moder (11,95 %), puis Vendenheim (6,86 %).

Pour rappel, le gouvernement a annoncé que les préfets pourraient se substituer aux maires de ces communes accusées de ne pas jouer le jeu de la loi SRU, à savoir respecter un échéancier de construction de 25% de logements sociaux d'ici à 2020.

Le cas de la région sera examiné lors d’un prochain comité interministériel, au printemps prochain, précise le quotidien, à l'issue de laquelle sera publiée une seconde liste de communes pour lesquelles l’État se substituera aux maires afin d’y construire du logement social.

Retrouvez notre sélection de programmes neufs, partout en France >>

Léo Monégier