BFM Immo

Crédit habitat : Les banques durcissent leurs conditions d'octroi

Une année 2012 qui s'annonce difficile pour le crédit habitat, entre autres...

Une année 2012 qui s'annonce difficile pour le crédit habitat, entre autres... - dr

Selon l’enquête mensuelle publiée par la Banque de France, 12,6 % des banques ont « quelque peu durci » leurs conditions d’octroi de crédit habitat aux ménages en novembre. En octobre, seules 2,4 % des banques déclaraient à l’institution aller dans ce sens.

12,6 % des banques concèdent accorder un crédit hypothécaire plus difficilement aux ménages. Les établissements ont en effet légèrement rehaussé leurs marges, « de manière un peu plus marquée pour les prêts immobiliers présentant un profil de risque moyen », annonce la Banque de France. Soit 10 % de plus qu'en octobre (2,4 % des banques concédaient alors avoir durci leurs conditions d'octroi de crédit habitat).

Pour ce qui est des durées des crédits accordés, celles-ci ont été réduites, mais « les autres conditions (quotité d’emprunt, frais autres que les intérêts, garanties, etc.) n’ont pas varié », assure toutefois l’organisme.

Vers des taux à 4,50 %

Une tendance « principalement imputable, selon les banques, à la dégradation des perspectives relatives à l’activité économique et à l’évolution du marché du logement », conclut la Banque de France.

La perte probable du Triple A en France au début de l'année prochaine aura certainement un effet immédiat sur les taux proposés aux particuliers : ceux-ci « emprunteront, automatiquement, plus chers eux aussi », indiquait le 5 décembre dernier à LaVieImmo.com Maël Bernier, porte-parole du courtier en crédit Empruntis. Ce qui fait que « l'on peut s'attendre, en cas de dégradation de la note française en mars, à des taux qui pourraient atteindre les 4,50 % en moyenne à l'été », estime aujourd'hui la professionnelle.

Léo Monégier