BFM Patrimoine

UPDATE: PPR va procéder à la scission et à l'introduction en Bourse de la Fnac- source

BFM Patrimoine
(Actualisation: précisions sur le plan de réduction des coûts de la Fnac et sur l'opération). PARIS (Dow Jones)--PPR (PP.FR) doit présenter mardi ses projets visant à scinder et à introduire en Bourse la Fnac, selon une source proche du dossie

(Actualisation: précisions sur le plan de réduction des coûts de la Fnac et sur l'opération).

PARIS (Dow Jones)--PPR (PP.FR) doit présenter mardi ses projets visant à scinder et à introduire en Bourse la Fnac, selon une source proche du dossier, alors que le groupe procède à la finalisation de son recentrage vers le luxe.

"Le projet de scission et d'introduction en Bourse devrait être présenté demain", a déclaré cette source lundi.

Jean-Paul Marchall, un représentant du syndicat Sud au sein du spécialiste de la distribution de produits culturels, a déclaré que des dirigeants du groupe se sont réunis lundi au sujet de l'avenir de la Fnac, tandis que les employés attendent une annonce mardi après-midi. "Ce n'est un secret pour personne qu'ils essaient de nous vendre depuis un certain temps", a commenté Jean-Paul Marchall.

Un porte-parole de PPR a refusé de commenter ces informations.

Cette cession constituera l'une des dernières étapes de la transformation de PPR, qui s'est progressivement désengagé de ses activités de distribution à faible croissance pour se concentrer sur des marques de luxe plus rentables, telles que Gucci, Stella McCartney et Yves Saint Laurent, et sur sa division Sports & Lifestyle, dont la principale marque est Puma.

Ces dernières années, PPR a procédé à plus de cessions que d'acquisitions, le groupe ayant cédé la chaîne de magasins d'ameublement conforama et la chaîne de grands magasins Printemps. Le groupe a toutefois du mal à se séparer de la Fnac et de sa filiale de vente par correspondance Redcats en raison du ralentissement économique mondial et de la pénurie de financement.

La semaine dernière, le président-directeur général de PPR, François-Henri Pinault, a déclaré que des informations sur la vente de Redcats seraient rendues publiques "très probablement avant" la publication du chiffre d'affaires trimestriel de PPR dans trois semaines.

La source ayant une connaissance directe du dossier a déclaré que "des investisseurs intéressés par certaines parties de la filiale Redcats, en particulier les activités enfant et famille et les activités américaines".

En janvier, la Fnac a annoncé un plan de réduction des coûts de 80 millions d'euros destiné à raviver son activité, durement touchée par la faiblesse des dépenses des ménages en Europe et par la concurrence accrue des distributeurs en ligne.

Les marques haut de gamme du groupe ont en revanche enregistré un bond de leur chiffre d'affaires et de leurs bénéfices, bien que la marque Puma ait accusé un repli de son résultat net au premier semestre.

L'action PPR a été stimulée lundi par les spéculations concernant la Fnac. Le titre a clôturé en hausse de 2%, inscrivant la seule hausse de l'indice CAC 40.

Toute vente des filiales de distribution de PPR libérerait de la trésorerie pour le développement des activités du groupe. François-Henri Pinault a déclaré la semaine dernière que ses cibles d'acquisitions seraient de taille petite ou moyenne, citant à titre de comparaison le tailleur italien Brioni, acquis par PPR en 2011.

Le PDG a expliqué que le groupe cherchait des opportunités en Chine, notamment dans l'horlogerie et la joaillerie. Il a également indiqué que PPR chercherait à réaliser des activités dans le secteur des vêtements de sport et des accessoires.

-Nadya Masidlover, Dow Jones Newswires

(Version française Eric Chalmet et Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

October 08, 2012 12:47 ET (16:47 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-