BFM Patrimoine

UPDATE: Le CAC 40 finit en légère hausse malgré des indices PMI décevants

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en légère hausse mercredi, malgré des indices PMI décevants dans la zone euro. Les investisseurs "ont vu le bon côté des choses, estimant que (ces rapports) devraient inciter les autorités

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en légère hausse mercredi, malgré des indices PMI décevants dans la zone euro.

Les investisseurs "ont vu le bon côté des choses, estimant que (ces rapports) devraient inciter les autorités à agir", selon ETX Capital.

Le CAC 40 a fini sur une progession de 0,2%, à 3.405,79 points, et le SBF 120 a pris 0,1%, à 2.605,75 points.

Du côté des valeurs, les banques ont été soutenues par l'espoir d'une annonce, jeudi, de la Banque centrale européenne (BCE). BNP Paribas a gagné 2,1% à 35,22 euros, Crédit Agricole a crû de 0,9% à 4,62 euros et Société Générale a avancé de 2,5% à 21,27 euros.

Legrand s'est adjugé 3% à 28,39 euros, soutenu par le relèvement de la recommandation de Barclays à "surpondérer", et Pernod Ricard a avancé de 0,9% à 89,85 euros après que Credit Suisse a porté son objectif de cours pour le titre à 100 euros.

A l'inverse, STMicroelectronics a signé la plus forte baisse de l'indice et chuté de 4,9% à 4,40 euros après avoir été déclassé à "vendre" par UBS.

EDF a perdu 0,3% à 16,25 euros. Un dégagement de vapeur est intervenu à la centrale nucléaire de Fessenheim et deux employés ont été blessés, selon l'électricien.

Hors du CAC 40, bioMérieux, relevé de "alléger" à "neutre" par Oddo au lendemain de la publication de ses résultats semestriels, a fini en repli de 0,1% à 69,20 euros.

Jeudi, tous les regards seront tournés vers la Banque centrale européenne, qui rendra sa décision de politique monétaire à 13h45, et la conférence de presse de son président, Mario Draghi, à partir de 14h30.

En France, les investisseurs étudieront les chiffres du chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) pour le deuxième trimestre, une émission obligataire de long terme (OAT) et le chiffre d'affaires trimestriel de Neopost.

Du côté européen, outre la BCE, ils attendront la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre, l'évaluation intérimaire de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur les perspectives économiques de la zone, les chiffres du commerce extérieur de l'Italie en juillet, les commandes au secteur manufacturier en Allemagne en juillet, une émission obligataire en Espagne et la deuxième estimation du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro au deuxième trimestre. EasyJet publiera son trafic pour le mois d'août.

Aux Etats-Unis, l'agenda macroéconomique comprendra les demandes hebdomadaires d'allocations chômage, l'indice ISM du secteur des services en août, les stocks de pétrole au 1er septembre et, surtout, l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé, considérée comme un indicateur avancé du rapport sur l'emploi de vendredi.

(END) Dow Jones Newswires

September 05, 2012 11:50 ET (15:50 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-