BFM Patrimoine

UPDATE: France: la Commission anticipe un repli du PIB 0,1% en 2013

BFM Patrimoine

(Actualisation: Précisions sur les perspectives européennes et le taux de chômage en France). PARIS (Dow Jones)--La commission européenne a annoncé vendredi attendre un repli de 0,1% du Produit intérieur brut (PIB) de la France en 2013, plombé

(Actualisation: Précisions sur les perspectives européennes et le taux de chômage en France).

PARIS (Dow Jones)--La commission européenne a annoncé vendredi attendre un repli de 0,1% du Produit intérieur brut (PIB) de la France en 2013, plombé par une consommation des ménages atone et une poursuite de la baisse des investissements des entreprises.

Un rebond l'activité économique est cependant attendu dans la seconde moitié de l'année, permettant un retour à la croissance en 2014. La commission attend une progression du PIB de 1,1% l'an prochain.

Ces prévisions ne tiennent toutefois pas compte des mesures fiscales encore nécessaires pour atteindre les objectifs budgétaires de la France, juge la Commission. Le déficit budgétaire attendu pour 2013 est d'ailleurs revu à la hausse à 3,9% du PIB, contre 4,8% en 2012, avant une nouvelle détérioration de la situation en 2014, à 4,2% du PIB.

Le niveau de la dette publique, à plus de 90% du PIB l'an dernier, devrait continuer de progresser pour respectivement atteindre 94% et 96,2% du PIB en 2013 et 2014.

Les pays robustes également affectés

En ce qui concerne l'Union européenne c'est une baisse de 0,1% de l'activité économique qui est désormais attendue, contre une hausse de 0,1% annoncée lors de précédente publication de prévisions, en février.

Pour l'ensemble de la Zone euro, la contraction du PIB attendue s'inscrit à 0,4% avant un rebond de 1,2% en 2014.

C'est dans les pays les plus affectés jusqu'ici par la crise que la baisse du PIB attendue sera la plus marquée mais les difficultés s'accentuent également pour les pays dont l'économie est plus robuste. Ainsi la prévision de croissance pour cette année de l'économie allemande a-t-elle été revue à la baisse, à 0,4% contre 0,5% précédemment.

Le taux de chômage devrait atteindre un sommet cette année à travers la Zone euro, à 12,2% de la population active avant un léger reflux l'an prochain, pour revenir 12,1% en 2014. Ce reflux attendu ne devrait toutefois pas être visible en France où le taux de chômage continuera, selon la Commission, à progresser en 2013 et 2014, passant de 10,2% en 2012 à 10,6% puis 10,9%.

-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires. yann.morellyalcover@dowjones.com, 01.40.17.17.60

(END) Dow Jones Newswires

May 03, 2013 05:56 ET (09:56 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-