BFM Patrimoine

Un ex-employé de KPMG accusé de délit d'initié

Un bâtiment de KPMG à Los Angeles.

Un bâtiment de KPMG à Los Angeles. - -

Un membre senior du cabinet d'audit américain et un de ses partenaires de golf ont été formellement accusé de délit d'initiés jeudi 11 avril par le gendarme de la bourse américain.

L'histoire se passe à deux pas d'Hollywood et pourrait inspirer les studios de cinéma. Un consultant senior du cabinet d'audit KPMG a été accusé par la Sec, le gendarme boursier américain, et un procureur californien, de délit d'initié, jeudi 11 avril. On lui reproche d’avoir fourni des informations sensibles sur deux compagnies qu’il conseillait: Herbalife, une entreprise spécialisée dans les compléments alimentaires, et Skechers, un fabricant de chaussures.

Son complice, un bijoutier, a fini par collaborer avec le FBI. Les preuves sont accablantes : une photo prise sous surveillance résume à elle seule le scénario imaginé par les deux amis. Sur un parking de Californie, deux hommes, des lunettes noires, une liasse de billets. Dans le premier rôle, Scott London, 30 ans de carrière chez KPMG. Dans le second rôle, un ami bijoutier qui lui remet une liasse de billets.

1,2 million de dollars de profits illégaux.

Cette photo, ce n’est que la partie immergée de l’iceberg. Pendant trois ans, les deux amis se retrouvent sur les greens de Californie. Entre deux 18-trous, Scott London livre des informations sensibles sur les compagnies qu’il audite. Petit conseil à son ami : ne pas avoir la main lourde, acheter les actions petit bloc par petit bloc.

En échange de ses "heures supplémentaires", Scott London reçoit 87 000 dollars en cash et cadeaux dont une Rolex. Maigre butin par rapport à son ami bijoutier : il engrange 1,2 million de dollars de profits illégaux.

Finalement, l'ami bijoutier n'est pas poursuivi au pénal puisqu'il a collaboré. En revanche pour Scott London, l'addition sera plus salée : il risque jusqu'à cinq ans de prison et 250.000 dollars d'amende.

Aurélie Boris correspondante à New York