BFM Patrimoine

Paris: fluctue à l'équilibre après un été faste.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Comme un pantin dont on a lâché les ficelles après la représentation de jeudi, les indices boursiers gisent au sol, complètement amorphes depuis l'ouverture. C'est pourtant la séance des '4 sorcières', réputée active e

(CercleFinance.com) - Comme un pantin dont on a lâché les ficelles après la représentation de jeudi, les indices boursiers gisent au sol, complètement amorphes depuis l'ouverture.

C'est pourtant la séance des '4 sorcières', réputée active et riches en enjeux mensuels comme trimestriels... mais cette fois-ci, aucun suspens, les 'bulls' ont remporté une victoire écrasante (+15% sur le CAC40 depuis le 21 juin dernier), malgré des taux longs qui se sont tendus de 50Pts de base tandis que les profits du second trimestre se contractaient.

Ils ont eu le mérite d'être 'moins pires que prévu', ce qui suffit au bonheur des marchés.
Après une poussée de fièvre technique jusque vers 4.218 vers midi (expiration des options et contrats sur le DAX), le CAC40 est retombé en léthargie et recule de 0,02% à 4.205,5 points, tandis que le FTSE perd 0,1% et le DAX -0,15% (score identique pour l'E-Stoxx50).

Les élections allemandes occupent maintenant les esprits. 'Il s'agit d'un des événements les plus importants sur la scène internationale en 2013 et une étape cruciale pour l'avenir de l'Union européenne', estime Brenda Kelly, stratégiste chez IG.

Même si le résultat des élections semble largement acquis d'avance pour Angela Merkel et sa coalition, 'Le rôle politico-économique qu'occupe l'Allemagne en Europe est fondamental, donc il est normal que les marchés se montrent prudents', ajoute le professionnel.

Le Dollar se reprend légèrement à 1,3525 contre 1,3560: la semaine s'achève tout de même sur un repli de -1,7% et c'est l'or qui ressort comme le grand gagnant avec +3%, malgré un repli de -1% ce vendredi.

Sur le front des valeurs, Technip se détache franchement du lot avec +2,8%, loin devant Sanofi (+1,2%) et Safran (+1%).
Durant une bonne partie de la matinée, le CAC40 ne comptait aucune valeur perdant ou gagnant plus de 1%.
Quelques replis se sont un peu creusés au fil des heures avec Renault à -1,35%, Veolia -1,6%, AXA -1,75% et Sté Générale -1,8%.

Hors CAC, Cegedim lâche 4,5% à 20 euros, avec un deuxième trimestre marqué, plus particulièrement en juin, par de nombreux décalages de commandes impactant les divisions CRM et données stratégiques et Professionnels de santé, et ce, dans un environnement de marché difficile.

M6 s'inscrit en petite hausse de 0,3% à 15,5 euros, après un relèvement d'objectif de cours chez Morgan Stanley.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance