BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 se replie avant la décision de la BCE

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le marché parisien, comme l'ensemble des marchés européens, se replie jeudi à la mi-séance avant les décisions de politique monétaire de la banque d'Angleterre et de la Banque centrale européenne (BCE), qui seront respectiv

PARIS (Dow Jones)--Le marché parisien, comme l'ensemble des marchés européens, se replie jeudi à la mi-séance avant les décisions de politique monétaire de la banque d'Angleterre et de la Banque centrale européenne (BCE), qui seront respectivement publiées à 13h00 et 13h45. La décision de la BCE sera suivie d'une allocution de son président, Mario Draghi, à 14h30.

Les incertitudes concernant une demande d'aide de l'Espagne à l'Europe continuent de peser sur la tendance, après la publication ces derniers jours de plusieurs statistiques trahissant une faiblesse de l'économie européenne et un ralentissement de la croissance en Chine. La perspective de la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis incite également les investisseurs à la prudence.

Le CAC 40 recule de 0,2% à 3.399,50 points. Le SBF 120 est également en baisse de 0,2%, à 2.617,33 points.

Du côté des valeurs, Alstom grapille 0,4% à 26,88 euros, après une conférence de son PDG destinée à rassurer sur l'augmentation de capital de 350 millions d'euros annoncée en début de semaine pour financer ses acquisitions en cours.

Les valeurs bancaires réalisent des performances contrastées après la publication mercredi par l'Autorité bancaire européenne d'un rapport rassurant sur leurs besoins en capitaux. BNP Paribas cède 0,1% à 37,77 euros, Société Générale progresse de 0,6% à 22,64 euros et Crédit Agricole gagne 0,4% à 5,67 euros.

Hors du CAC 40, le spécialiste du contrôle de la qualité des aliments et des produits pharmaceutiques Eurofins s'octroie 1,7% à 121,10 euros, après le relèvement de ses objectifs financiers à court et moyen termes.

Au lendemain d'un recul de 4,6%, Gecina baisse encore de 0,9% à 69,28 euros. Les deux principaux actionnaires espagnols de la foncière, qui détiennent 31% de son capital, ont demandé la protection de la loi sur les faillites en Espagne.

Sur le front des statistiques, les investisseurs attendent la publication, à 14h30, des demandes hebdomadaires d'allocation chômage aux Etats-Unis.

(END) Dow Jones Newswires

October 04, 2012 06:20 ET (10:20 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-