BFM Patrimoine

Daimler envisage d'acquérir une part minoritaire dans la branche auto de BAIC - sources

BFM Patrimoine
FRANCFORT--Le constructeur automobile allemand Daimler (DAI.XE) envisage d'acquérir une participation minoritaire dans la branche automobile de BAIC, que le groupe chinois se prépare à introduire à la Bourse de Hong Kong, ont indiqué vendredi pl

FRANCFORT--Le constructeur automobile allemand Daimler (DAI.XE) envisage d'acquérir une participation minoritaire dans la branche automobile de BAIC, que le groupe chinois se prépare à introduire à la Bourse de Hong Kong, ont indiqué vendredi plusieurs personnes proches du dossier.

Daimler pourrait acquérir une participation d'environ 10% dans le cadre de cette introduction en Bourse, selon l'une des sources.

Un porte-parole de Daimler a déclaré que le groupe ne commentait par les spéculations de marché. Daimler et BAIC ont formé une coentreprise de vente et de distribution en fin d'année dernière, en vue de renforcer les activités chinoises de Daimler.

BAIC Group, cinquième constructeur automobile chinois en termes de chiffre d'affaires, a engagé Goldman Sachs et Morgan Stanley pour le conseiller sur l'introduction de sa branche automobile à la Bourse de Hong Kong cette année ou l'année prochaine, selon une autre source.

Un représentant de BAIC a déclaré l'année dernière que le groupe comptait lever autour de 10 milliards de yuans (un peu plus de 1,2 milliard d'euros) grâce à cette introduction en Bourse. Le produit de l'opération servira à développer les véhicules de la marque BAIC, avait déclaré le président du groupe chinois, Xu Heyi, à la presse lors du Forum économique mondial à Tianjin en septembre dernier, selon China Business News.

Le groupe public BAIC, dont le siège est situé à Pékin, possède une coentreprise de production automobile avec le groupe sud-coréen Hyundai Motor (005380.SE) et Daimler.

Daimler et l'alliance Renault (RNO.FR)-Nissan (7201.TO) ont annoncé en 2010 un partenariat dans le cadre duquel les sociétés ont pris des participations réduites les unes dans les autres et développent conjointement de petits véhicules, ce qui montre le besoin croissant d'économies d'échelle dans le secteur automobile.

Les constructeurs automobiles sont sous pression pour réduire leurs coûts de développement et d'achat alors que les marchés matures subissent les contre-coups de la crise financière mondiale. Pour se développer sur les marchés à forte croissance en Asie, il leur faut une vaste gamme de produits, dont le développement coûterait trop cher à un groupe seul.

-Eyk Henning, The Wall Street Journal

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

January 11, 2013 12:57 ET (17:57 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-