BFM Patrimoine

Crédit Agricole SA voit son résultat trimestriel bondir après sa sortie de la Grèce

BFM Patrimoine
-Le résultat net du premier trimestre 2013 en hausse de 51% à 469 millions d'euros -Le résultat net du premier trimestre 2012 avait été fortement pénalisé par la Grèce -CASA vise des résultats "significativement positifs" en 2013 -

-Le résultat net du premier trimestre 2013 en hausse de 51% à 469 millions d'euros

-Le résultat net du premier trimestre 2012 avait été fortement pénalisé par la Grèce

-CASA vise des résultats "significativement positifs" en 2013

-Le produit net bancaire du premier trimestre 2013 en repli de 26,2% à 3,85 milliard d'euros

-Ratio Core Tier 1 Bâle 3 à 8,5% à la fin mars

PARIS (Dow Jones)-Crédit Agricole SA (ACA.FR) a annoncé mardi que son résultat net a augmenté de 51% au premier trimestre alors que l'établissement a tourné la page de sa désastreuse incursion en Grèce et réduit la taille de sa banque d'investissement en raison de la crise des dettes souveraines.

Crédit Agricole est "en état de marche" pour réaliser une "performance financière durable", a commenté Jean-Paul Chifflet, le directeur général de Crédit Agricole S.A. (CASA), au cours d'une conférence téléphonique, ajoutant que pour 2013 le groupe visait des bénéfices "significativement positifs".

Pour les trois premiers mois de l'année, le résultat net de l'établissement s'est inscrit à 469 millions d'euros, contre 311 millions d'euros pour la période correspondante de 2012, qui avait été fortement pénalisée par la crise grecque.

Alors que le pôle de banque de proximité à l'international a renoué avec les bénéfices, la banque de financement et d'investissement a vu son résultat net plonger de 50% à 225 millions d'euros.

Le produit net bancaire de CASA a dans le même temps reculé de 26,2% à 3,85 milliards d'euros. Les revenus ont chuté de 24% dans la banque de financement et d'investissement à 995 millions d'euros.

Ratio core tier à 8,5%

A l'instar de BNP Paribas (BNP.FR) et Société Générale (GLE.FR), CASA prévoit de comprimer ses coûts cette année. En février, la banque a annoncé avoir lancé plusieurs programmes de réduction de coûts l'an dernier. Parmi eux, le programme MUST doit permettre de réaliser 650 millions d'euros d'économies de charges à l'horizon 2016 dans les domaines de l'informatique, des achats et de l'immobilier, dans l'ensemble des activités de l'établissement. Le groupe s'est aussi engagé à renforcer sa solvabilité et à présenter un nouveau plan stratégique triennal à l'automne prochain.

Le groupe bancaire a déjà procédé à une vaste restructuration pour répondre aux exigences des régulateurs européens en matière de solvabilité. A la fin mars, le ratio Core Tier 1 au sens de Bâle 3 de CASA s'inscrivait à 8,5%.

Vendredi, BNP Paribas a annoncé que son bénéfice net avait plongé de 45% au premier trimestre, à 1,58 milliard d'euros, tandis que celui de Société Générale, publié ce mardi, a reculé de 50% à 364 millions d'euros.

-Noémie Bisserbe et Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 40; eric.chalmet@dowjones.com; noemie.bisserbe@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

May 07, 2013 01:02 ET (05:02 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-