BFM Patrimoine

CAC 40: une petite pause dans le rally de fin d'année.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est virtuellement inchangée mercredi matin, les investisseurs reprenant leur souffle après sept séances consécutives de hausse et 15 séances de progression sur une série de 17. Vers 10h30, l'indice CAC 4

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est virtuellement inchangée mercredi matin, les investisseurs reprenant leur souffle après sept séances consécutives de hausse et 15 séances de progression sur une série de 17.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 était parfaitement stable, à 3645,7 points, hésitant à franchir le seuil des 3650 points et à établir de nouveaux plus hauts annuels.

'Notre objectif à 3720 points est proche et nous considérons que la tendance reste haussière sur les indices actions', indiquent les gérants de Barclays Bourse.

'Cependant, à très court terme, les indices pourraient marquer une pause', estiment-ils.

Un certain attentisme prévaut avant la décision de politique monétaire de la Réserve Fédérale, même si les investisseurs parient sur l'annonce d'une extension de l'opération 'Twist', un doublement du 'QE3', voire d'autres mesures favorables en faveur de la sphère financière.

Les valeurs liées à l'énergie, aux services collectifs et aux matières premières sont en tête des hausses sectorielles en Europe. La technologie (-0,2%) essuie la moins bonne performance du Vieux Continent.

Peugeot bondit de 6,4% au-delà de 5,2 euros alors que le constructeur prévoit de supprimer environ 1500 emplois supplémentaires d'ici à 2014, en plus des 8000 licenciements précédemment annoncés.

Soitec prend 6% à 2,5 euros après avoir récemment missionné Moody's en vue d'une potentielle levée de fonds liée à son projet de centrale solaire en Afrique du Sud. La note prévisionnelle attribuée par Moody's est ressortie favorable à 'Baa2'.

Altran progresse de 2,1% 5,2 euros après le le lancement du plus grand centre de maintenance au monde dédié aux hélicoptères et avions d'affaires.

Accor lâche 1,2% en-dessous de 25,9 euros après avoir déclaré que son endettement net serait alourdi de 185 millions d'euros d'ici la fin de l'année après que le Conseil d'Etat a révisé les droits concernant un remboursement d'impôt perçu en 2007.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance