BFM Patrimoine

CAC 40: les 4000 points préservés, mais la Syrie pèse.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris rechute lourdement mardi matin, la perspective d'une intervention militaire en Syrie ravivant l'inquiétude des investisseurs. Peu avant 10h30, l'indice CAC 40 cède 1,4% à 4010,2 points et préserve les 4000

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris rechute lourdement mardi matin, la perspective d'une intervention militaire en Syrie ravivant l'inquiétude des investisseurs.

Peu avant 10h30, l'indice CAC 40 cède 1,4% à 4010,2 points et préserve les 4000 points. Ailleurs en Europe, la Bourse de Londres lâche 1% pour sa réouverture tandis qu'à Francfort, le DAX décroche de 1,6%.

'Les craintes syriennes incitent les traders à jouer la sécurité', explique un professionnel en poste à Paris.

'Les investisseurs appréhendent un regain de tension entre les Etats-Unis et la Russie et de voir la Syrie devenir le prochain Irak', estiment de leur côté les stratèges de Saxo Banque.

Les analystes techniques de Barclays Bourse préviennent pour leur part qu'un enfoncement du support des 4020/4010 points pourrait entraîner une courte consolidation, voire un test du niveau des 3975/3960 points.

Dans ce contexte, l'annonce d'une hausse de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, à 107,5 en août contre 106,2 le mois précédent, passe quasiment inaperçue.

Souvent touchées lors des phases de correction, les valeurs financières accusent quelques-uns des replis les plus notables de ce début de journée, avec des pertes de 2,3% pour Crédit Agricole et 2,2% pour Société Générale.

Très exposé au Moyen-Orient, Lafarge perd 2,2%.

Quelques valeurs parviennent à échapper à la zone rouge, dont Peugeot (+1,4%) qui bénéficie d'une note favorable des analystes d'UBS.

Faurecia - lui aussi relevé par UBS - s'octroie une progression de 0,8% à 20,2 euros.

Seule composante en hausse sur le CAC, Accor se met clairement en évidence (+1,8%) alors que Le Point.fr révèle que le groupe hôtelier devrait se doter aujourd'hui d'un nouveau PDG en la personne de Sébastien Bazin, qui dirige le fonds Colony Capital Europe.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance