BFM Patrimoine

bioMérieux - Information semestrielle au 30 juin 2013

BFM Patrimoine
Nette accélération de la croissance organique au 2ème trimestre : +4 % Progression à 2 chiffres dans les pays émergents : +14 % Poursuite d'une bonne dynamique en Amérique du Nor
  • Nette accélération de la croissance organique au 2ème trimestre : +4 %
  • Progression à 2 chiffres dans les pays émergents : +14 %
  • Poursuite d'une bonne dynamique en Amérique du Nord
  • Croissance des applications industrielles : +11 %
  • Maintien de l'objectif 2013 de progression organique des ventes

Regulatory News :

bioMérieux (Paris:BIM), acteur mondial du diagnostic in vitro, communique aujourd'hui les informations relatives à son activité au 30 juin 2013.

Après un 1er trimestre stable, le chiffre d'affaires du 2ème trimestre s'est inscrit en hausse de 4 %, à devises et périmètre constants, atteignant 395 millions d'euros. Il a été soutenu en particulier par le dynamisme des pays émergents et des applications industrielles.

Dans ce contexte, le chiffre d'affaires du 1er semestre 2013 s'est établi à 754 millions d'euros contre 750 millions d'euros à fin juin 2012 et reflète une croissance, par rapport à 2012, de 2,1 %, à devises et périmètre constants.

Chiffre d'affaires

par zone géographique
En millions d'euros

S1

2013

S1

2012

Variation

A données publiées

Variation
A devises et
périmètre
constants

T2

2013

T2

2012

Variation

A données publiées

Variation
A devises et
périmètre
constants

Europe (1) 391 395 -1,0 % -0,7 % 200,4 199,3 +0,5 % +1,1 % Amérique du Nord 168 167 +0,5 % +1,9 % 86,1 86,1 -0,1 % +1,9 % Asie Pacifique 131 126 +4,3 % +8,7 % 74,2 69,6 +6,8 % +11,6 % Amérique latine 64 62 +2,3 % +7,3 % 34,6 32,6 +6,1 % +10,5 % TOTAL 754 750 +0,5 % +2,1 % 395,3 387,6 +2,0 % +4,0 %

(1) y compris le Moyen-Orient et l'Afrique

M. Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général, déclare : « A la faveur d'un bon 2ème trimestre, la progression organique de l'activité de bioMérieux a atteint 2,1 % au premier semestre. Conformément au scénario que nous vous avons présenté en avril 2013, l'Amérique du Nord a poursuivi son redressement, les pays émergents ont connu un net regain de croissance, et les applications industrielles ont retrouvé un rythme de développement très rapide, alors que l'activité en Europe est restée difficile. En outre, au cours de ce trimestre, nous avons marqué CE VIDAS® 3, notre nouvelle plateforme d'immunoessais. Bien accueilli par notre base de clientèle, cet instrument a été installé dans des laboratoires d'immunoessais dès la fin du mois de juin. Nous avons également présenté aux laboratoires européens notre incubateur intégrant des technologies d'imagerie ainsi que VirtuoTM, notre nouvel instrument d'hémoculture. Forts de ces réalisations, de notre positionnement concurrentiel unique et de notre stratégie d'acteur spécialisé dans le diagnostic in vitro, nous confirmons notre objectif d'une croissance organique comprise entre 3 et 5 % en 2013 ».

ACTIVITE

La croissance organique a atteint 4 % au 2ème trimestre. Cette performance s'explique notamment par de fortes ventes dans les pays émergents (+14 %), en particulier en Chine, en Inde et au Brésil. En outre, elle reflète la bonne dynamique des applications industrielles dont les ventes du 1er trimestre avaient été impactées par un effet de comparaison lié à l'arrêt de la commercialisation de certains produits précédemment distribués par AES : au 2ème trimestre, les applications industrielles ont progressé de 11 %, enregistrant une croissance de leur activité dans toutes les régions.

Le 1er semestre 2013 reste cependant marqué par la poursuite d'une conjoncture très contrastée dans le secteur de la santé.

  • En Europe de l'Ouest, les marchés sont restés globalement difficiles.
  • En Amérique du Nord, l'offre produits du Groupe dans le diagnostic d'urgence et les unités de soins intensifs ainsi que dans le domaine industriel a dynamisé la croissance des ventes.
  • Les pays émergents ont affiché un essor rapide, stimulé à la fois par d'ambitieuses mesures gouvernementales et par la forte demande des laboratoires. Ces pays ont ainsi représenté 29 % de l'activité du Groupe et ont affiché une progression organique de 11 %, s'affirmant ainsi de nouveau comme un relais de croissance important.

Au cours du 1er semestre 2013, l'évolution de l'activité par zone géographique, à devises et périmètre constants, est la suivante :

  • En Europe - Moyen-Orient - Afrique (52 % du CA total), l'activité a été stable sur les 6 premiers mois de l'exercice, affichant toutefois une amélioration au 2ème trimestre :
  • Sur le semestre, l'activité de l'Europe de l'Ouest (44 % du CA total) est en repli, pénalisée par la faiblesse des marchés en Europe du Sud et la consolidation des laboratoires de biologie médicale en France. Après un 1er trimestre qui avait été particulièrement difficile, et dans un environnement économique toujours exigeant, l'activité du 2ème trimestre a montré des signes encourageants : les applications industrielles ont ainsi affiché une progression de près de 8 % en France, le développement de l'Allemagne s'est accéléré (+5 %), et l'Angleterre a retrouvé un rythme de croissance solide (+6 %).
  • En Turquie, en Russie, en Europe de l'Est, au Moyen-Orient et en Afrique, la dynamique constatée au 1er trimestre s'est confirmée et la croissance organique a atteint 14 % sur le 1er semestre. Le Groupe a notamment poursuivi son développement rapide en Russie dont la progression s'est élevée à 31 % sur les 6 premiers mois de l'exercice.
  • En Amérique du Nord (22 % du CA total), l'activité, en hausse de près de 2 %, a poursuivi son redressement. En particulier, le chiffre d'affaires aux Etats-Unis (hors bioTheranostics) a enregistré une croissance organique de 2,1 %.

    Dans les applications cliniques, alors que les laboratoires d'analyses médicales continuent de freiner leurs investissements en équipement, dans l'attente de la mise en œuvre de la réforme de la santé, les ventes de réactifs ont affiché une progression de plus de 4 %, grâce notamment à la forte demande en flacons d'hémoculture BacT/ALERT® et pour le paramètre VIDAS® B.R.A.H.M.S PCT. Cette performance atteste de la pertinence de l'offre produits de la Société dans le diagnostic d'urgence et les unités de soins intensifs. Dans les applications industrielles, les ventes ont augmenté de 8 %, bénéficiant de l'intégration réussie des gammes d'AES (en particulier la Gamme Bleue, les automates de cytométrie de flux et la solution Labguard®) et du succès des milieux prêts.
  • Sur la zone Asie Pacifique (17 % du CA total), les ventes ont renoué ce trimestre avec une croissance à 2 chiffres, et ont augmenté de 8,7 % sur le semestre. En particulier, en Chine, le chiffre d'affaires a affiché une hausse de 17 % sur le trimestre (+14 % sur le semestre), dynamisé par les ventes de réactifs, tant dans les applications cliniques qu'industrielles. Dans ce marché à très fort potentiel, le G5 Santé, qui rassemble les principales entreprises françaises du domaine de la santé, a soutenu le lancement du 1er club Santé dont l'ambition est de fournir aux acteurs locaux une offre française, complète et adaptée à leurs enjeux. En Inde, la croissance est restée vigoureuse (+27 %), la microbiologie clinique comme industrielle se développant à un rythme rapide. Sur l'ensemble de la zone, les applications industrielles ont progressé de près de 12 % sur le semestre.
  • En Amérique latine (9 % du CA total), l'activité est en croissance de 7,3 %. Au Brésil, malgré des mouvements de grève, l'activité est en croissance de 4 %, stimulée par la forte dynamique des applications industrielles, la fabrication locale de milieux prêts ayant notamment permis de gagner de nouveaux clients. Sur le reste de la zone, la croissance a atteint 9 %. L'activité dans les applications industrielles a confirmé ses perspectives de développement rapide (+26 %).

Au cours du 1er semestre 2013, l'évolution de l'activité par technologie, à devises et périmètre constants, est la suivante :

Chiffre d'affaires

par technologie
En millions d'euros

S1

2013

S1

2012

Variation

A données publiées

Variation
A devises et
périmètre
constants

Applications Cliniques 597 597 0,0 % +1,5 % Microbiologie 377 379 -0,4 % +1,5 % Immunoessais 175 176 -0,4 % +0,9 % Biologie Moléculaire 37 34 +6,6 % +7,3 % Autres gammes 8 8 +0,5 % -7,0 % Applications Industrielles 157 153 +2,3 % +4,5 % TOTAL 754 750 +0,5 % +2,1 %

  • Dans le domaine clinique, les ventes de réactifs des trois gammes stratégiques ont continué de soutenir la croissance :
  • La microbiologie, qui représente la moitié du chiffre d'affaires du Groupe et en est le cœur de métier, a vu les réactifs afficher une progression satisfaisante de plus de 4 %, tirée en particulier par les gammes automatisées traditionnelles (VITEK® et BacT/ALERT®) et les solutions plus récentes (FMLA®). Par ailleurs, les ventes d'instruments sont restées faibles. Au cours du trimestre, la Société a présenté aux laboratoires européens son incubateur intégrant des technologies d'imagerie ainsi que son nouvel automate d'hémoculture, VirtuoTM. Cet automate propose un niveau d'automatisation inégalé, lui permettant de répondre aux besoins croissants de productivité et de traçabilité des laboratoires de microbiologie.
  • La gamme VIDAS® a enregistré une hausse de près de 3 %, soutenue tant par les ventes de réactifs que d'instruments. Cette gamme bénéficie de son repositionnement sur les paramètres à forte valeur médicale et dans les pays émergents, alors que les ventes de tests de routine dans les pays développés continuent d'être pénalisées par la consolidation des laboratoires médicaux. Au cours du trimestre, la nouvelle génération VIDAS®, VIDAS® 3, a été marquée CE et est désormais disponible en Europe et dans les pays qui reconnaissent le marquage CE.
  • En biologie moléculaire, les ventes ont affiché une hausse de plus de 7 %. En particulier, la gamme ARGENE dédiée au diagnostic virologique pour les patients immunodéprimés a enregistré une progression de 31 % : cette performance reflète les importantes synergies réalisées depuis l'acquisition d'ARGENE, l'étendue du réseau commercial de bioMérieux ayant permis de rendre les produits ARGENE beaucoup plus largement accessibles.
  • Les applications industrielles, qui représentent 21 % de l'activité du Groupe, ont retrouvé, au 2ème trimestre, leur rythme rapide de développement, permettant à la croissance du semestre de s'établir à 4,5 %. Elles ont bénéficié de leur positionnement mondial et de l'étendue de la gamme de produits, qui allie solutions automatisées (comme TEMPO®, VITEK® ou la Gamme Bleue d'AES) et tests manuels (comme BioBall®, pour le contrôle qualité des analyses microbiologiques quantitatives, dont bioMérieux a célébré les 10 ans au cours du trimestre). Par ailleurs, Nicolas Cartier, qui a effectué l'essentiel de sa carrière au sein de Sanofi où il était depuis 2009 Directeur Général de Sanofi France, a rejoint bioMérieux en mai 2013 en tant que Directeur de l'Unité Microbiologie Industrielle.
  • Les ventes de réactifs et de services ont représenté 89,8 % du chiffre d'affaires. Avec des taux de progression organique de 3 % et 10 % respectivement, elles ont tiré la croissance de l'activité. Du fait de l'environnement économique dégradé en Europe, de la focalisation des équipes commerciales sur la gestion des ventes de réactifs d'hémoculture dans un contexte de production encore difficile, et de l'attentisme des clients nord-américains, les ventes d'instruments n'ont représenté que 10,2 % du chiffre d'affaires.

AUTRES ÉLÉMENTS FINANCIERS

  • Compte de résultat

Les comptes du semestre devraient enregistrer des coûts de production plus élevés du fait des difficultés rencontrées sur le site de Durham (Caroline du Nord - Etats-Unis), des dépenses administratives et commerciales en croissance modérée, et un effort accru de R&D dans le contexte de la préparation du lancement des nouvelles plateformes.

  • Eléments bilanciels
  • Au 30 juin 2013, la base installée est de 71 000 instruments environ, en augmentation de 1 600 nouveaux instruments sur le semestre.
  • Après paiement du dividende de l'exercice 2012 à hauteur de 39 millions d'euros en juin, l'endettement net ressort à environ 43 millions d'euros à fin juin 2013. Il est en diminution
    de 5 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2012.
  • Ressources humaines

Au 30 juin 2013, l'effectif global du Groupe s'élève à 7 623 collaborateurs (salariés en équivalent temps plein). A méthode de calcul identique, l'effectif s'élevait à 7 413 collaborateurs au 31 décembre 2012.

PRINCIPAUX EVENEMENTS DU 2ÉME TRIMESTRE

  • Offre commerciale

Depuis le début de l'exercice, la Société a lancé 11 nouveaux produits.

Au cours du trimestre, VIDAS® 3, la nouvelle génération VIDAS®, a été marquée CE. VIDAS® 3 dispose d'une plus grande automatisation, d'une traçabilité renforcée, de capacités informatiques nouvelles ainsi que d'un module de contrôle de qualité répondant aux normes de certification en vigueur. Cet instrument est désormais disponible à la vente en Europe et dans les pays qui reconnaissent le marquage CE. La Société prévoit d'obtenir progressivement les enregistrements réglementaires à la commercialisation dans les autres pays, notamment aux Etats-Unis et en Chine.

Conformément à son planning de lancement, bioMérieux a présenté son nouvel incubateur intégrant des technologies d'imagerie aux laboratoires de microbiologie lors de l'ECCMID1 fin avril à Berlin. En outre, au cours de ce congrès, bioMérieux a communiqué le nom commercial de son nouvel instrument d'hémoculture, baptisé VirtuoTM.

Le nouveau test moléculaire de PCR en temps réel de bioMérieux, THxID™-BRAF, a reçu l'approbation PMA (approbation de pré-commercialisation) de la FDA américaine (Food and Drug Administration) pour sa commercialisation aux Etats-Unis. Ce test de diagnostic compagnon aidera les oncologues à choisir le traitement le plus approprié en cas de mélanome avancé. Il est destiné aux patients présentant un mélanome dont les tumeurs sont porteuses de la mutation V600E du gène BRAF en vue de la possibilité d'un traitement par Tafinlar® (dabrafenib) de GlaxoSmithKline (GSK), ainsi qu'aux patients dont les tumeurs sont porteuses de la mutation V600E ou V600K du gène BRAF en vue de la possibilité d'un traitement par Mekinist™ (trametinib).

VIDAS® UP Listeria (LPT) et VIDAS® Listeria monocytogenes xpress (LMX) ont été approuvés en tant que méthodes officielles d'analyse (OMA) par l'AOAC International. Cette approbation simultanée de 2 tests par un groupe d'experts de l'AOAC International est sans précédent. Elle témoigne de la fiabilité et de l'importance de cette solution complète pour le screening de la Listeria, une bactérie pathogène très fréquente dans l'environnement et pouvant être présente dans les aliments.

Enfin, le 25 avril, bioMérieux a contribué à la Journée mondiale contre le paludisme, une maladie infectieuse très répandue due à des parasites transmis à l'homme par des piqûres de moustiques. On estime à plus de 200 millions le nombre de cas de paludisme par an dans le monde.

En janvier 2013, bioMérieux avait lancé VIKIA® Malaria Ag Pf/Pan, premier test d'un panel en cours de développement dédié aux maladies tropicales.

  • Site de Durham (Caroline du Nord - Etats-Unis)

Dans un contexte où la demande en flacons d'hémoculture BacT/ALERT® reste soutenue, la Société continue de travailler à l'amélioration de son outil de production afin de restaurer un niveau satisfaisant d'approvisionnement en flacons au cours du second semestre de l'année. Par ailleurs, la FDA américaine a inspecté de nouveau le site de Durham au cours du mois de juin 2013, afin de vérifier la mise en place du plan d'action de la Société visant à remédier aux observations de la lettre d'avertissement (« Warning Letter ») d'août 2012 et de conduire de nouveaux audits du système de contrôle qualité.

  • Déploiement du « Global ERP »

Le « Global ERP » a continué d'être déployé avec succès. Après le lancement intervenu en Corée du Sud et au Japon, il est désormais implanté dans 16 filiales du Groupe.

  • 4ème édition du « World HAI Forum2 »

Fin juin, plus de 70 spécialistes mondialement reconnus dans le domaine de la résistance bactérienne et des infections liées aux soins se sont réunis à l'initiative de bioMérieux pour la 4ème édition du « World HAI Forum ». Lors de cette réunion, ces experts se sont mis d'accord sur un certain nombre d'actions prioritaires pour lutter contre la résistance bactérienne, reconnue comme un défi majeur du 21ème siècle pour la santé publique partout dans le monde. Parmi ces priorités, bioMérieux s'est engagée à soutenir les actions suivantes :

• mesurer l'ampleur de la résistance bactérienne et de la consommation d'antibiotiques grâce à des études mettant en œuvre une collaboration internationale, l'objectif étant de fournir des indicateurs de l'utilisation des antibiotiques et de la résistance bactérienne à l'échelle mondiale ;

• mener une étude multicentrique montrant les bénéfices à long terme d'une utilisation raisonnée des antibiotiques dans le but de fournir aux professionnels de santé des preuves tangibles concernant les bonnes pratiques à partager.

Les premiers résultats de ces études devraient être disponibles d'ici 18 mois environ.

NOUVELLE ORGANISATION DU COMITÉ DE DIRECTION

Après plus de 30 ans passés chez bioMérieux, Henri Thomasson, Directeur Financier, a souhaité faire valoir ses droits à la retraite. En outre, Steve Harbin, Directeur des Opérations Industrielles, Qualité, Affaires Réglementaires & Information Systems, a choisi de donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle en conduisant un projet entrepreneurial. Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général de bioMérieux, le Conseil d'administration et l'ensemble du Comité de direction remercient Henri Thomasson et Steve Harbin pour la contribution importante et dynamique qu'ils ont apportée au développement de la Société.

En conséquence, les fonctions au sein du Comité de direction seront réparties de la façon suivante :

  • Directeur Général Délégué de la Société, Alexandre Mérieux prendra la direction des Opérations Industrielles et de la Supply Chain. Il continuera de diriger l'unité Microbiologie et Biologie Moléculaire. Sa nouvelle direction comprendra plus de 2 000 collaborateurs dans le monde entier.
  • François Lacoste, Directeur de l'Unité Immunoessais, prendra également en charge la responsabilité du département Qualité.
  • Mark Miller, Chief Medical Officer, dirigera aussi le département des Affaires Réglementaires.
  • A compter du 5 septembre 2013, Claire Giraut rejoindra le Comité de direction de bioMérieux. A cette date, elle aura la direction des départements Achats et Systèmes d'Information. Après une transition avec Henri Thomasson, elle assumera la responsabilité de la totalité d'une nouvelle Direction Administrative et Financière qui inclura également les départements Achats et Systèmes d'Information. Diplômée de l'Institut National Agronomique Paris-Grignon, Claire Giraut a précédemment exercé différentes fonctions de Directeur Financier, dont les dernières chez Ipsen et Europcar Groupe.

OBJECTIFS 2013

Sur la base de la bonne performance du trimestre, bioMérieux maintient son objectif de croissance organique pour 2013. Dans un contexte économique particulièrement exigeant, notamment en Europe de l'Ouest, la Société bénéficiera de la résistance de son modèle économique et de la diversification technologique et géographique de son activité.

CALENDRIER FINANCIER

Résultats financiers au 30 juin 2013 : 4 septembre 2013 - Avant bourse

Les anticipations et objectifs ci-dessus reposent, en tout ou partie, sur des appréciations ou des décisions qui pourraient évoluer ou être modifiées en raison, en particulier, des incertitudes et des risques liés à l'environnement économique, financier, réglementaire et concurrentiel, notamment ceux exposés dans le Document de Référence 2012. La Société ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des objectifs ci-dessus. Elle ne s'engage pas à publier ou communiquer d'éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments, sous réserve des obligations d'information permanente pesant sur les sociétés dont les actions sont admises aux négociations sur un marché financier.

A PROPOS DE BIOMÉRIEUX

Pioneering Diagnostics

Acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro depuis 50 ans, bioMérieux est présente dans plus de 150 pays au travers de 41 filiales et d'un large réseau de distributeurs. En 2012, le chiffre d'affaires de bioMérieux s'est élevé à 1,570 milliard d'euros, dont 87 % ont été réalisés à l'international.

bioMérieux offre des solutions de diagnostic (réactifs, instruments et logiciels) qui déterminent l'origine d'une maladie ou d'une contamination pour améliorer la santé des patients et assurer la sécurité des consommateurs. Ses produits sont utilisés dans le diagnostic des maladies infectieuses et apportent des résultats à haute valeur médicale pour le dépistage et le suivi des cancers et les urgences cardiovasculaires. Ils sont également utilisés pour la détection de micro-organismes dans les produits agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques.

bioMérieux est une société cotée sur NYSE Euronext Paris. (Code : BIM - Code ISIN : FR0010096479).
Site internet : www.biomerieux.com et site dédié aux investisseurs : www.biomerieux-finance.com.

ANNEXE : CHIFFRES D'AFFAIRES TRIMESTRIELS

Chiffre d'affaires par zone géographique - en millions d'euros 1er trimestre 2ème trimestre Cumul au 30 juin 2013 2012 2013 2012 2013 2012 Europe (1) 190,7 195,6 200,4 199,3 391,1 394,9 Amérique du Nord 81,7 80,9 86,1 86,1 167,8 167,0 Asie Pacifique 57,1 56,4 74,2 69,6 131,3 126,0 Amérique latine 29,4 29,9 34,6 32,6 64,0 62,5 TOTAL 358,9 362,8 395,3 387,6 754,2 750,4

(1) y compris le Moyen-Orient et l'Afrique

Variation du chiffre d'affaires par zone géographique - en %

1er trimestre 2ème trimestre Cumul au 30 juin A données publiées

A devises et
périmètre
constants

A données publiées

A devises et
périmètre
constants

A données publiées

A devises et
périmètre
constants

Europe (1) -2,5 % -2,5 % +0,5 % +1,1 % -1,0 % -0,7 % Amérique du Nord +1,0 % +1,8 % -0,1 % +1,9 % +0,5 % +1,9 % Asie Pacifique +1,2 % +5,1 % +6,8 % +11,6 % +4,3 % +8,7 % Amérique latine -2,0 % +3,5 % +6,1 % +10,5 % +2,3 % +7,3 % TOTAL -1,1 % +0,1 % +2,0 % +4,0 % +0,5 % +2,1 %

(1) y compris le Moyen-Orient et l'Afrique

1 ECCMID : European Congress of Clinical Microbiology and Infectious Diseases (Congrès Européen de Microbiologie Clinique et Maladies Infectieuses)
2 Forum mondial sur la résistance bactérienne aux antibiotiques et les infections liées aux soins

Relations Investisseurs
bioMérieux
Isabelle Tongio, Tél. : + 33 4 78 87 22 37
investor.relations@biomerieux.com
ou
Relations Presse
bioMérieux
Aurore Sergeant, Tél. : + 33 4 78 87 51 97
media@biomerieux.com
ou
Image Sept
Laurence Heilbronn, Tél. : + 33 1 53 70 74 64
lheilbronn@image7.fr
ou
Claire Doligez, Tél. : + 33 1 53 70 74 48
cdoligez@image7.fr

Business Wire