BFM Patrimoine

Faut-il renégocier son taux de prêt immobilier ?

BFM Patrimoine

Les taux sont historiquement bas. C’est le bon moment pour renégocier un crédit immobilier, même si l’opération n’est pas rentable pour tout le monde. Nos conseils pour discuter son prêt bancaire.

Les taux des crédits immobiliers ne cessent de baisser. En janvier 2015, ils sont tombés en moyenne (hors assurance) à 2,21% selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Un record historique. C’est tout simplement du jamais vu de mémoire de professionnel. Début 2012, un emprunt à taux fixe sur 20 ans se négociait encore autour de 4,5%. Si vous avez souscrit un emprunt il y a quelques années, vous vous demandez donc logiquement s’il n’est pas temps de renégocier votre prêt immobilier. Voici tout ce que vous devez savoir.

Combien cela coûte-t-il de renégocier un emprunt ?

Renégocier un crédit, cela engendre des frais. Cette opération revient en réalité à racheter votre ancien emprunt et à le rembourser en une seule fois par le biais d’un nouveau crédit. Il y a donc des frais de dossiers, de l’ordre de 1% du montant emprunté. Très souvent, il y a également des pénalités inclues dans les contrats lorsqu’il y a un remboursement avant les échéances prévues. On appelle cela les indemnités de remboursement anticipé. Ces pénalités sont limitées par la loi à 3% du capital restant dû, plafonné à 6 mois d’intérêts. S’il vous reste 100.000 euros de capital à rembourser, cela équivaut à 3.000 euros. La banque vous facture aussi des frais liés à la garantie qui va couvrir votre nouveau prêt (jusqu’à 0,5% du montant emprunté). Globalement, les frais liés à une renégociation du crédit peuvent donc osciller entre 3% et 4,5% du montant emprunté.

À voir aussi : Trouvez le meilleur taux pour votre rachat de crédit en quelques clics. Quand est-ce qu'une renégociation de prêt bancaire est rentable ?

Tout le monde n’a pas nécessairement intérêt à renégocier son taux de crédit immobilier. Vous devez calculer la différence entre le montant total gagné grâce au nouveau crédit et les frais que cela engendre. D’après les calculs de Vousfinancer.com, si vous passez d’un crédit de 200.000 euros sur 20 ans à 5,3% souscrit en 2009 à un crédit avec un taux de 2,7%, vous pouviez économiser fin 2014 jusqu’à 28.000 euros. Il est généralement admis qu’il faut une différence d’au moins 0,5 à 1 point entre le taux de votre ancien emprunt et celui du nouveau crédit pour qu’une renégociation soit rentable. Il n’existe cependant pas de règle absolue car cela va dépendre de votre situation précise, de vos frais mais aussi de l’ancienneté du crédit.

A voir aussi :

Trouvez la meilleure offre de rachat de crédit
Visitez l'espace Votre Argent et comparez les crédits à la consommation.

---------------------- SUR LE MÊME SUJET ----------------------

  • Est-ce le moment pour renégocier son crédit immobilier ?
  • Changer de banque : trouver la meilleure banque en ligne.
Jacques Levain