En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le projet de calendrier scolaire pour les trois prochaines années, porté par la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, a été dévoilé ce jeudi. (Photo d'illustration)
 

Fruit d'un difficile équilibre à trouver entre les différents acteurs de l'enseignement, le calendrier des trois prochaines années scolaires a été dévoilée ce jeudi matin par le ministère de l'Education nationale. Il instaure de nouvelles règles plus claires, même si des difficultés vont persister. Ce qu'il faut en retenir.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • huppé ère
    huppé ère     

    La réforme territoriale oblige au redécoupage des zones académiques. Les GECT –Groupement Européen de Coopération Territoriale (et transfrontalière)- créés, l’UE continue ses étapes de démantèlement de la nation française et du gaullisme comme le développe François Asselineau dans « Les euro-régions : Allons-nous laisser démanteler la France ? ». La suite consiste aux rapprochements transfrontaliers pour gommer les frontières de notre Etat-Nation, et aux intercommunalités pour en finir avec les communes et donc nos maires. La seule solution explicitée par l’UPR est la sortie de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN par l’article 50 du TUE !

  • marco3535
    marco3535     

    A l'heure où on prétend mettre en avant les rythmes de l'enfant via une réforme des plus discutable (ils sont très fatigués), le gouvernement impose une dernière période de 11,5 semaines à la zone B. Heureusement, il y a un pont!!! On sait que les ponts dérèglent les enfants, soirées prolongées... Pendant cette dernière période les pro du ski pourront se reposer c'est sûr et profiter de leurs sous. Mes enfants et moi, on ne va pas au ski!

  • constantin
    constantin     

    ses du n'importé quoi il y a pas que le fric 'bien apprendre ses la venir pour les enfants ses pas en vacance on vient intelligents mais a l'école mauvaise politique

  • harry23
    harry23     

    comme d’habitude les rythmes scolaire sont basé sur l’économie, et non dans l’intérêt des enfants

  • barberaide
    barberaide     

    pour le pont de la Pentecote , en cette période de laïcité revendiquée , obligation d'aller à l'office religieux sinon journée non payée !
    Comme pour les autres fêtes d'origine religieuses d'ailleurs
    Quel bon sujet de débat !

  • mamily
    mamily     

    il est vrai que tout le monde en France va au ski !!!! les bobos parisiens et les classes d'enfants défavorisées grâce à nos impôts largement redistribués dans nos "chères"banlieues

    Ili95
    Ili95      (réponse à mamily)

    Non tous les français ne vont pas aux skis mais les vacances de sports d'hiver permettent à certains français de travailler. Il ne faut oublier que le tourisme emploie beaucoup de monde, des saisonniers en autre, nos étudiants un job d'été. Il ne faut pas le dénigrer. Le tourisme c'est aussi l'économie de notre pays.
    Il y a aussi les parents qui ne partent à chaque vacances scolaires et doivent faire garder leurs enfants donc ils vont au centre de loisirs de 9H00 à 18H00. C'est aussi fatiguant.
    Il y a aussi les parents qui ne peuvent pas faire autrement et mettent leurs enfants à l'école de 8H00 jusqu'à 19H00. C'est très fatiguant pour les enfants.
    Il n'y a pas de vraie solution, on n'arrivera pas à satisfaire tout le monde.

  • mamily
    mamily     

    ah elle était belle l'argumentation pour la mise en place des rythmes scolaires !!! "le bien des enfants !! être à l'écoute des enfants fatigués !!! " tout ça c'est comme le reste "mensonges" ce n'est pas que je sois pour ou contre mais ces marches arrières pour des argumentations fallacieuses va encore faire plus plonger la gauche si cela est possible !! car se moquer à un tel points des Français ne peut rester sans sanctions !!!!

  • Michael D
    Michael D     

    Calendrier scolaire: et les gagnants sont ... :
    - Les professionnels du tourisme
    - Les enseignants
    Mais surtout pas les enfants !

    Encore une fois, on oublie ce qu'est la substance même de l'école, son adn, ses rouages, sa raison d'être: LES ENFANTS !
    Déjà épuisé par la réforme des rythmes scolaires, la période de travail entre 2 périodes de vacances pourra atteindre 11 semaines !!! (zone B de la fin des vacances de printemps aux vacances d'été)
    Des mois de travail, 4 ministères qui ont plancher dessus, 55 organisations "représentatives" consultées... Tout ça pour ça ? Chapeaux à tous ces égoïstes

    Michael D

    marco3535
    marco3535      (réponse à Michael D)

    Je ne vois pas en quoi les enseignants sont gagnants. Avoir 11 semaines et demie de classe avec des enfants de plus en plus fatigués n'est pas une situation idéale pour l'enseignant qui souhaite établir un climat de travail favorable avec ses élèves. Croyez bien que la fatigue des élèves rend le travail de l'enseignant beaucoup plus difficile et fatiguant... pour lui aussi. Malheureusement, nous ne contrôlons rien de ce calendrier. Pas de consultation de terrain. Pour le reste, je partage votre commentaire. Cordialement.

  • Ili95
    Ili95     

    Je ne suis pas complètement d'accord avec toutes ses opinions négatives sur le monde touristique. Le tourisme crée des emplois et en montagne se sont des saisonniers qui y travaillent. Ils ont besoin de ce travail pour vivre. Quand le gouvernement a décalé les semaines de vacances de février parce qu'il fait fallait impérativement avoir 5 à 6 semaines entre Noël et février, tout a été décalé. L'erreur vient de là...
    A mon époque, nous avions qu'une semaine à la Toussaint et une à Pâques et 4 jours et demi (le samedi matin). Nous ne n'étions pas plus fatigués que maintenant et les enfants réussissaient mieux à l'école !!!

    lilikaigoudi
    lilikaigoudi      (réponse à Ili95)

    oui, la semaine de 4 jours et demi existait avant que le gouvernement de sarkosy l'a supprime car trop d'absentéisme sur la région parisienne le samedi matin car oui cette demi journée avait lieu le samedi matin !!!!! ce qui permettait aux enfants de couper le mercredi (autrefois le jeudi) et aux parents qui travaillent la semaine d'avoir un pied à l'école ce samedi matin !
    Hors aujourd'hui avec l'école le mercredi mes enfants n'ont pas de coupure !
    Pour avoir connu les trois systèmes le premier avec le samedi pour ma fille de 16 ans, le second sur 4 jours pour mon fils de 13 ans et l'actuel avec ma fille de 9 ans : OUI les enfants sont beaucoup plus fatigués avec ce système ! arrivés le vendredi, elle n'en peut plus ! nous avons du supprimer son activité extra scolaire pour lui permettre de souffler !!!!
    il n'y a aucun bénéfice pour les enfants dans ce système !

    trueblabla
    trueblabla      (réponse à Ili95)

    Tout à fait d'accord. Mais rien ne convient jamais aux éternels insatisfaits .. ;)

  • pierrot14
    pierrot14     

    Grosso modo, ce n'est pas un planning scolaire, mais touristique ....

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire