En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-François Copé, Nicolas sarkozy et François Fillon
 

La crise à l'UMP semble toujours loin d'être réglée malgré la proclamation de nouveaux résultats en faveur de Jean-François Copé. Ceux-ci ont été immédiatement récusés par François Fillon. Revivez la journée de lundi sur BFMTV.com.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

186 opinions
  • Ben  voyons
    Ben voyons     

    ben si ! ça fait huit jours que je le dis :))

  • Bernadette Chaaya
    Bernadette Chaaya     

    IL N'Y A PERSONNE QUI PEUT DIRE 'A COPÉ ASSEZ ASSEZ ASSEZ COPÉ tu nous dégoute de quoi tu as peur si tu as rien fait du mal... on à honte de toi assez arrette tout ça
    tu es ridicule personne ne crois plus à toi si tu continue dans cette ligne tu va tout perdre
    et puis nous avons assez de toi ,

  • vallois claude
    vallois claude     

    Mr Fillon trés déçue de votre comportement 2017 terminer pour vous

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Si vous aviez un tant soit peu réfléchi à la question ça vous semblerait pas si évident. Et si accessoirement les journalistes avaient un tant soit peu réfléchi à la question il y aurait moins d'internautes qui répèteraient ce genre d'exigences.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Oui, il y a l'avenir du pays. A qui va-t-on le confier. Ah ben finalement ce n'est plus si anodin, si ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les gens avec autant de rigueur morale manquent souvent à un groupe. Bon débarras.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ah ben si Barbier le dit (si tant est qu'il le dise) c'est que c'est vrai. D'une manière général il y a un consensus dans les médias : la victime d'un lynchage a toujours tort. Copé a pour lui les statuts, les votes des adhérents, les décisions des présidents des bureaux de vote appuyés par des faits avérés, la décision de la commission de comptage et celle de recours. Pour une raison obscur les médias ont décidé qu'il avait tort et ne se gênent pas pour être bien sûrs que leurs lecteurs l'aient bien compris. Enfin, une raison obscur ... y a bien quelques hypothèses ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ben disons que les bureaux de vote où il fait ses meilleurs scores sont ceux où il y a eu fraude avérée. Alors non il n'est pas net. Pourquoi est ce que les médias n'en parlent jamais ? Ben je sais pas il paraît qu'il y a un journaliste qui se plaint de l'UMP, qu’apparemment ce serait de leur faute si les journalistes ne peuvent pas travailler dans de bonnes conditions. Je comprends que détourner, trier, orienter, ça prend du temps. Quand il y a autant d'info brute à manipuler on s'en sort plus. Ce serait tellement plus simple de se contenter des faits ....

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Il y a des fraudes dans les services sociaux, ce qui prouve que les services sociaux n'ont aucun sens ni intérêt. Vous pouvez remplacer services sociaux par à peu près ce que vous voulez.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Si la démocratie interne est baffouée dans un scrutin prévu par les statuts et offrant d'excellentes garanties, quid d'une élection non prévue, sans huissiers (le parti peut-il se le permettre ?) et refaite au motif que le favori a perdu parce que ses bons scores ont été obtenus dans des bureaux où il y a eu fraude avérée, et par conséquent annulés ?

Lire la suite des opinions (186)

Votre réponse
Postez un commentaire