En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le président de la République est resté une demi-heure avec le jeune homme blessé, indique son entourage.
 

François Hollande s'est rendu mardi après-midi au chevet de Théo, à l'Hôpital Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois où le jeune homme de 22 ans est soigné.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • Google-100260930738748870372
    Google-100260930738748870372     

    President d'opérette. Bon à rien. Il dégoûte les francais.
    Et les victimes d'attentats il leurs a serré la main. Il aurait du être president a babel oued.

  • danbas84
    danbas84     

    Il ne manque plus que Léonarda sur la photo !
    Ceci dit le rôle du président est tombé bien bas !

  • otermaio
    otermaio     

    Est il allé au chevet du policier blessé au Louvres ? de ceux de Viry châtillon? alors que c'est sa politique qui engendre cette délinquance , le message qu'il'envoit à nos forces de sécurité est pitoyable.

  • Papy976
    Papy976     

    Écoeurant mais vite que ça finisse il aura vraiment tout raté pendant son mandat, il condamne la police avec ce geste

  • Papy976
    Papy976     

    Écoeurant mais vite que ça finisse il aura vraiment tout raté pendant son mandat, il condamne la police avec ce geste

  • otermaio
    otermaio     

    Tiens , il est bien moins généreux de sa personne et de son soutien ,pour les milliers de femmes violées chaque année dans l'indifférence des gouvernants.

  • Google-104170602215751619950
    Google-104170602215751619950     

    Bonsoir,
    François Hollande au chevet des policiers lors de l'attaque a Viry Chatillon?
    2 poids 2 mesures

  • Rachel Levy
    Rachel Levy     

    Les victimes de tournantes peuvent-elles aussi avoir la visite du président? Cette affaire quoique triste pour le jeune, est récupérée par la gauche moralisante, qui a justement permis une telle situation de tension dans ces banlieues.

  • Google-110751967994210176575
    Google-110751967994210176575     

    Les blessures sont peut être là, constatées médialement et incontestables, mais les circonstances méritent enquête; à charge et à décharge, toutes les parties doivent être entendues. Je ne vois pas de traitement de faveur, faisant pencher la balance d'un coté ou de l'autre comme pertinent pour faire démêler le vrai du faux et déterminer les responsabilités.

  • Google-110751967994210176575
    Google-110751967994210176575     

    si les faits, tels qu'ils sont décrits ne sont pas vrais..... attention, l'enquête est en cours. Pour le moment , nous n'avons qu'une seule version des faits.
    Or, en France, et selon la justice en France, les deux parties doivent être entendue lors de l'enquête, et non pas une seule partie. Une enquête s'effectue à charge et à décharge.
    Pour l'instant c'est encore, je l'espère, comme ça.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire