BFM Tech

Bad buzz publicitaire : Cuisinella "assume le parti pris"

Cuisinella a retiré sa vidéo qui a provoqué de vives réactions sur Internet.

Cuisinella a retiré sa vidéo qui a provoqué de vives réactions sur Internet. - -

Face à la cascade de critiques négatives qui se sont abattues sur son film publicitaire via les réseaux sociaux, le fabriquant de cuisines Cuisinella a retiré la vidéo. En attendant de revoir sa stratégie de communication…

Tout a commencé mercredi après-midi : le fabriquant de cuisines Cuisinella met en ligne sur Youtube un film publicitaire. Objectif : lancer une campagne virale en trois volets dont le film est le premier axe de communication.

On y voit une fausse caméra cachée : de faux snipers, postés aux fenêtres d’un immeuble, touchent des passants dans la rue. Les victimes réalisent qu’il ne s’agit que de balles de peintures. Elles ont beau expliquer aux secours qu’elles vont bien, ces derniers ne veulent rien entendre et les emmènent à l’hôpital, puis aux pompes funèbres.

Les fausses victimes se retrouvent piégées vivantes dans un cercueil. Jusqu’à ce qu’elles puissent s’en échapper. Et là, surprise : elles se retrouvent dans un magasin Cuisinella, entourées de gens qui applaudissent. Le slogan final :"n'attendez pas qu’il soit trop tard avant d'en profiter".

"Cuisinella est étonné de ces réactions"

"La pire vidéo virale de l’année", "C'est quand même génial de se planter à ce point" : très vite, les internautes fustigent la vidéo, notamment sur Twitter.

BFMTV.com a joint la communication de Cuisinella, qui explique "assumer le parti pris. La ligne publicitaire de Cuisinella a toujours été impertinente, c’est comme ça depuis des années", explique Alexandra André.

Mais la marque a vite remarqué la cascade de critiques, notamment sur les réseaux sociaux : au bout d’à peine une heure, la vidéo, pourtant destinée à être virale, est passée en mode "privé". Elle a ensuite disparu du site de partage de vidéos. "Cuisinella assume, mais ne veut pas non plus que son image soit ternie. La vidéo a donc été supprimée, le temps de réfléchir à la suite", explique Alexandra André.

Des internautes rapides ont pourtant eu le temps de copier la vidéo... Et de la reposter sur Youtube, avec le commentaire: "Never Forget".

"Nous sommes étonnés de ces réactions. Le film a été visionné par les 200 concessionnaires Cuisinella, et il a été applaudi", ajoute Alexandra André.

Le film en question est le premier volet d’une "saga" en trois épisodes – les prochains étant joués sur le mode du SAV d’Omar et Fred, et sur celui de Bref, deux émissions de Canal +. Face au mauvais accueil réservé par les internautes à la première vidéo, la sortie des deux suivantes pourrait être avancée.