BFM Business

Sur Facebook, les publications mensongères de Trump restent parmi les plus partagées

Donald Trump, après l'invasion du Capitole.

Donald Trump, après l'invasion du Capitole. - Donald Trump

Malgré les sanctions prises par Facebook contre Donald Trump, ses publications reprenant de fausses informations ne voient pas d’entrave à leur popularité sur la plateforme.

Pour la première fois, Facebook - au même titre que Twitter et YouTube - a supprimé une publication de Donald Trump, une vidéo dans laquelle il appelait au calme après l’invasion du Capitole qui a fait quatre morts, mais où il continuait de contester les résultats de l’élection présidentielle. Malgré cette décision inédite, Facebook reste une tribune de choix du président américain, y compris au cours des dernières heures.

Selon une analyse de BFMTV en utilisant l’outil CrowdTangle (appartenant à Facebook), trois des publications les plus populaires dans le monde au cours des dernières vingt-quatre heures émanent de Donald Trump. L’une d’entre elles reprend les mêmes contenus mensongers que dans la vidéo censurée par la plateforme.

Capture d'écran du compte Facebook de Donald Trump
Capture d'écran du compte Facebook de Donald Trump © BFMTV

500.000 réactions

“Mike Pence n’a pas eu le courage de faire ce qu’il fallait pour protéger notre Pays et notre Constitution, et donner aux Etats la possibilité de certifier un ensemble de faits, pas les fraudes ou les mensonges qu’il leur a été demandé de certifier. Les Etats-Unis veulent la vérité!” avait publié Donald Trump hier soir, alors que son vice-président Mike Pence avait annoncé ne pas s’opposer à la certification de la victoire de Joe Biden à la présidentielle au Capitole.

Cette publication, qui, comme les précédentes, est encadrée d’un message d’avertissement rédigé par Facebook, est la troisième publication la plus populaire de plateforme, avec plus de 500.000 réactions et 38.000 partages.

En novembre dernier, le site BuzzFeed News révélait des chiffres internes à Facebook estimant que de tels avertissements ne permettaient de réduire le nombre de partages de publications mensongères que de 8%.

La seconde publication la plus populaire au cours des dernières vingt-quatre heures a été publiée par l’ancien président Barack Obama, qui déplore les violences au Capitole, tandis que la première émane également de Donald Trump, qui appelait cette fois les manifestants de Washington à rester pacifiques.

Capture d'écran du compte Facebook de Donald Trump
Capture d'écran du compte Facebook de Donald Trump © BFMTV

Toujours selon l’outil CrowdTangle, une publication de Donald Trump mise en ligne ce 5 janvier et se félicitant des manifestations à Washington contre une “victoire volée” par “les démocrates d’extrême-gauche” est la quatrième publication la plus populaire aux Etats-Unis au cours des trois derniers jours. Elle cumule plus de 800.000 réactions et 45.000 partages.

Capture d'écran de l'outil d'analyse CrowdTangle
Capture d'écran de l'outil d'analyse CrowdTangle © BFMTV

A ce jour, deux des trois publications les plus populaires de Donald Trump sur Facebook depuis l’élection présidentielle américaine concernent les résultats du scrutin, et sont toutes les deux agrémentées d’un avertissement en raison de leur caractère trompeur. La troisième concerne les vœux du président américain pour Noël.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech