BFM Tech

WhatsApp désormais trop ringard pour le Pape

Le pape François, en février 2016

Le pape François, en février 2016 - FILIPPO MONTEFORTE / AFP

Durant le Carême, le Pape François a pris pour habitude de communiquer avec ses fidèles par WhatsApp. Cette année, ils devront utiliser une autre application.

Hier 10 janvier, le Pape François célébrait la messe du Mercredi des Cendres, signant le début du Carême. Près de Naples, une paroisse a lancé une campagne sur les réseaux sociaux, appelée «Keep Lent», que l'on peut traduire par «Poursuivre le Carême».

Grâce à une application de messagerie, les fidèles connectés reçoivent chaque jour des messages religieux, dont certains émanent directement du Souverain Pontife. L'an dernier, l'application WhatsApp avait été choisie. Mais en 2016, la chaîne a été créée sur Telegram, une messagerie concurrente, qui a la particularité d'être chiffrée.

Capture d'écran de la chaîne «Keep Lent» sur Telegram
Capture d'écran de la chaîne «Keep Lent» sur Telegram © 01net

Selon les organisateurs de l'opération "Keep Lent", l'application Telegram est semblable à WhatsApp, mais "en mieux". À l'heure actuelle, la chaîne est suivie par 5.200 personnes. Un chiffre plutôt modeste qui s'explique également par le fait que les messages ne soient diffusés qu'en italien. 

Depuis son entrée en fonction, le Pape François s'intéresse de près aux évolutions technologiques et au numérique. Début 2014, il avait même qualifié Internet de "don de Dieu". À l'heure actuelle, son compte Twitter regroupe près de 9 millions de followers. 

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech