BFM Business

Roborace: les voitures sans pilote auront leur championnat en Formule E

-

- - FIA Formule E

Surréaliste ! Lors de la saison 2016/2017 de Formule E, les monoplaces électriques pourraient être totalement autonomes. C’est en tout cas le défi que comptent relever la FIA et Kinetik.

Ce n’est pas pour tout de suite et pourtant nous sommes déjà impatients de voir le résultat. Formula E, le premier championnat de monoplaces électriques de la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) et Kinetik (l'investisseur à l'origine du projet) viennent d’annoncer la création d'une variante, Roborace, une course faisant appel à des voitures... sans pilote. Les voitures autonomes ne sont pas encore sur les routes touristiques qu’elles veulent déjà s’approprier les circuits à haute vitesse!

C’est lors de la saison 2016-2017 de Formule E (l'équivalent de la Formule 1 pour les véhicules électriques) que nous devrions découvrir ces impressionnantes courses. Pour l’heure, même si la FIA précise que de nombreuses écuries sont intéressées par le projet, aucune d’entre elles n’est clairement citée. Quoi qu’il en soit, Roborace se composera de dix équipes, disposant chacune de deux voitures électriques autonomes.

Un moyen de pousser à l'extrême les voitures autonomes 

"Nous sommes persuadés que dans le futur, les voitures seront électriques et pilotées par une intelligence artificielle. Roborace est l’occasion d’illustrer l’efficacité de ces technologies et de prouver que les voitures intelligentes peuvent cohabiter avec notre environnement" déclare Denis Sverdlov, fondateur de Kinetik.

Même si sur circuit les risques et les aléas ne sont pas aussi importants et variés que sur les routes ouvertes, ces courses vont, en effet, permettre de tester les limites de l’électronique. La puissance de calcul et l'intelligence des algorithmes seront mises à rude épreuve.

"Roborace est un véritable challenge pour les sociétés les plus innovantes dans ce domaine. Il est extrêmement excitant de créer un espace où elles pourront démontrer le potentiel de leurs équipements. Et ce sera sans doute, pour elles, l’occasion de dénicher la prochaine grande idée" explique Alejandro Agag, Président de la Formule E.

Enfin, Roborace sera également l’occasion pour Kinetik de mettre à l’épreuve les moteurs électriques à haut rendement développé par sa start-up automobile.

Rendez-vous donc dans les prochains mois pour en savoir un peu plus sur ce championnat qui s’annonce surréaliste. Bienvenue dans le futur…

Ci-dessous, une vidéo de nos essais sur circuit de l'Audi RS7, un véritable bolide totalement autonome