BFM Immo

La crise ne refroidit pas les Français en matière d'investissement locatif

La pierre, valeur refuge

La pierre, valeur refuge - Philippe Huguen - AFP

Une étude de Kaliz, spécialiste de la gestion locative dédié aux multipropriétaires, montre l'appétit des Français pour l'immobilier. La pierre est une valeur refuge d'autant plus forte en période de crise.

Une étude* menée par Kaliz, spécialiste de la gestion locative dédié aux multipropriétaires, sur la base d'un sondage national, montre que la crise économique et sanitaire n'a pas refroidi les investisseurs particuliers, bien au contraire.

Le premier élément clé est la perception de cette crise dans les intentions d'investissement. Kaliz a demandé quel impact elle avait sur les projets immobiliers. Si 45% des Français interrogés se disent plutôt bloqués, 52% affirment qu'au contraire, le contexte les pousse à investir, à se lancer aujourd'hui. Et plutôt rapidement. 41% pensent investir dès cette année, 21% hésitent encore et seuls 38% estiment qu'ils ne se lanceront pas cette année.

>> Partenariat BFM : découvrez les raisons d'investir dans les SCPI de rendement Corum

Et attention, c'est bien l'investissement locatif qui fait le plus envie aux Français. Kaliz leur a demandé quels étaient leurs rêves en immobilier. Evidemment, seuls 27% disent vouloir rester locataires. Et au final, ils sont quasiment aussi nombreux à souhaiter devenir propriétaires un jour. En revanche, on monte à 42% quand on leur demande s'ils souhaiteraient devenir multipropriétaires. On voit donc que l'appétit pour la pierre dépasse la simple idée d'être propriétaire de sa seule résidence principale.

L'Ile-de-France toujours en tête

Les Français n'ont donc pas peur de se lancer dans l'investissement locatif malgré la crise. Au contraire, c'est pour eux une quête de sécurité. La sécurité est la première motivation de ceux qui veulent investir. Certes, plus d'un Français sur deux met en avant l'enrichissement ou même le goût de bâtir. Mais plus de 60% d'entre eux placent devant la pérennité. L'idée d'investir dans un bien qui dure longtemps. Plus parlant encore, près de 70% d'entre eux placent en première motivation la stabilité avec l'idée de se lancer dans un investissement qui va échapper au risque.

D'ailleurs, quand on regarde les régions préférées des Français, nous voyons bien que celles qui avaient la cote ces dernières années, avant la crise sanitaire, sont toujours celles qui restent privilégiés. Il s'agit de l'Ile-de-France en tête pour 28% des Français, la région PACA arrive derrière pour 26%, puis la région Auvergne Rhône-Alpes pour 19%.

Les régions qu'on nous donne comme le nouvel eldorado immobilier depuis la crise restent derrière. La Bretagne, par exemple, n'est que 4ème avec 18% des Français qui disent vouloir privilégier cette région pour investir. Quant à la Normandie, elle est 7ème avec 12%.

*Méthodologie : Enquête réalisée auprès de 10.612 personnes réparties sur l'ensemble du territoire français, selon la méthode des quotas, durant la période du 2 au 10 février 2021. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France regroupant 24.814 personnes. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives. Profils des personnes interrogées: 51% de femmes et 49% d'hommes. Tranches d'âges: 8% de 18-24 ans, 21% de 25-34 ans, 39% de 35-44 ans, 28% de 45-54 ans et 4% de plus de 55 ans. Catégories sociales des sondés : agriculteurs exploitants : 1 %, artisans, commerçants et chefs d'entreprise : 4 %, cadres et professions intellectuelles supérieures : 9 %, professions intermédiaires (cadres moyens) : 17 %, employés et personnel de service : 20 %, ouvriers : 14 %, retraités : 26 %, sans activité professionnelle : 9 %.

Marie Coeurderoy