BFM Immo

Ils construisent une tour de 47 étages sans…ascenseurs

A Benidorm, la tour Intempo est sans ascenseurs

A Benidorm, la tour Intempo est sans ascenseurs - Wikimédia Commons / Pixelat

A Benidorm, en Espagne, le projet pharaonique de la construction de l’Intempo, tour d’habitation la plus haute d’Europe, n’est pas au bout de ses peines. Les architectes ont oublié d’installer un dispositif primordial pour un bâtiment de plus de 47 étages : les ascenseurs, rapporte El Pais. Coup de projecteur sur cette « folie des grandeurs »... inatteignables.

Mais à quoi pensaient donc les architectes de la plus haute tour d’habitation d’Europe ? A Benidorm, cette question est dans toutes les têtes. Et pour cause, les professionnels ont purement et simplement omis l’installation des ascenseurs, éléments essentiels pour gravir les 47 étages de cet édifice de près de 200 mètres de haut ! Initialement, l’Intempo, surnommé également « Twin Towers » de Benidorm, devait comporter une vingtaine d’étages. A l’époque, les architectes avaient évidemment prévu des ascenseurs. Mais lorsque le projet a pris une autre tournure, c’est à dire vouloir concurrencer les autres toits du monde, les concepteurs n'ont pas changé leurs plans et n'ont pas reconfiguré la disposition des ascenseurs. Aujourd’hui, le bâtiment qui accueillera 269 logements en est dépourvu. Un problème parmi tant d’autres…

Problème sur problème

Une tour maudite ! Déjà en 2009, selon El Pais, l’entreprise de construction est entrée en liquidation, laissant le chantier à l’abandon. Les deux entreprises qui souhaitaient reprendre le projet se sont livrées une véritable guerre. Plusieurs mois après, c'est une entreprise madrilène qui a pris le relais, mais sans forcément rémunérer ses salariés. Enfin, en avril 2011, à l’intérieur de l’édifice, le monte-charge qui comptait treize ouvriers est tombé en panne, et les ambulances n’ont pas pu accéder sur les lieux, l’entrée des véhicules n’étant pas construite. Et ce, pour une économie de coût, relève El Pais. Résultat, de nombreux « travailleurs ont eu de très graves blessures », indique le quotidien.

Intempo a achevé 94 % de sa structure finale, le principal reste les ascenseurs. El Pais nous apprend que 35 % des logements sont vendus et que la date du chantier est estimée à décembre 2013. Espérons que d'ici là, l'édifice ne rencontre pas d'autres écueils...

Retrouvez le classement des plus hautes tours du monde : cliquez ici.

Sahra Laurent